PARTAGER

Le président de la fédération algérienne de football, Kheireddine Zetchi, a reconnu ce vendredi avoir songé à démissionner de son poste, au lendemain de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019, remportée par les Verts en Egypte, avant qu’il ne change d’avis, préférant continuer le travail entamé.

«Oui, j’ai songé à démissionner. Il y’a eu une saturation après deux ans à tête de la FAF où j’ai travaillé dans des conditions extrêmement pénibles, en raison du lourd héritage. Nous n’avons pas été épargnés. Nous avons subi des attaques gratuites. Tout ce cumul d’événement, a fait qu’au retour d’Egypte, j’étais en pleine réflexion concernant mon avenir. Il y’a eu des projets que j’ai lancé. J’ai bien réfléchi longuement sur la question, et j’ai décidé de revenir à la raison en poursuivant mon travail entamé avec des gens plus intelligents», a affirmé le président de la FAF, invité de la radio chaîne 3.




Zetchi est revenu avec émotion sur la dernière CAN-2019, remportée par l’équipe nationale en terre égyptienne, pour la première fois depuis 1990.

« Peu de personnes croyaient à notre possibilité à soulever le trophée, et de surcroit à l’extérieur. C’est un titre qui a donné beaucoup d’émotion au peuple algérien. Nous l’attendions depuis 29 ans. Ce sacre exceptionnel a été décroché grâce à un groupe de joueurs merveilleux, qui ont fait un parcours extraordinaire. C’était l’union sacrée pendant un mois. Nous sommes fiers d’avoir procuré une telle joie», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le président de la FAF a regretté d’avoir été écarté de la liste des personnes décorées de la médaille de l’ordre du mérite national, au cours de la cérémonie organisée au Palais du peuple, au lendemain de la finale de la CAN-2019 remportée face au Sénégal (1-0).




«Je ne m’attendais pas du tout à ce que je sois écarté, je ne comprends pas les raisons. Pourtant, depuis mon arrivée à la tête de la FAF, j’ai essayé de donner le meilleur de moi-même en toute sincérité. J’ai très mal vécu cela, mais il y’a des choses qu’on oublie».

Se projetant sur ses prochaines actions, Zetchi a indiqué qu’il allait inviter prochainement la famille du football algérien, pour aborder des acquis de la CAN-2019, et établir à la fin un rapport sur «l’expérience africaine».




«Nous allons inviter des personnes représentatives du football algérien pour discuter de ce sacre, dans une sorte de Brainstorming. Parler à bâtons rompus sur ce qui a été fait, et établir un rapport de notre expérience africaine pour nous servir en vue de nos prochaines échéances», a-t-il conclu.

Enfin, Zetchi s’est dit «toujours motivé» à l’idée de poursuivre sa mission à la FAF, non sans dénoncer «le jeu malsain» de certains «pseudo consultants» de télévisions, «dont l’unique objectif est de créer la haine et la Fitna».

Par ailleurs, Zetchi a tenu à clarifier ses relations avec Belmadi, en infirmant avoir des différends avec le coach national : «Sur le plan professionnel, mes relations avec Belmadi sont excellentes, tandis que sur le plan humain, elles sont fraternelles».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here