PARTAGER

La trêve qu’observe le championnat grec à l’occasion des fêtes de la fin de l’année tombe à pic pour l’international algérien, Hillal Soudani. En effet, le joueur de l’Olympiakos souffre d’une blessure contractée il y a quelques jours et qui l’éloigne des terrains pendant au moins deux semaines.

Dans le camp algérien, l’on a d’ailleurs craint le pire pour l’ancien buteur de l’ASO Chlef, car selon les premières informations, l’on a soupçonné une blessure dans le même endroit de celle ancienne du joueur en début de la saison passée quand il évoluait à Nottingham Forest et qui l’a rendu indisponible pendant près d’une année.

Plus de peur donc que de mal pour Soudani auteur d’un retour tonitruant sur les terrains de football, cette fois-ci sous le maillot du célèbre club grec, l’Olympiakos.




Auteur de six buts et de cinq passes décisives, l’objectif de Soudani est de briller en Europa League avec la double confrontation entre son équipe et Arsenal à la fin février prochain, alors qu’il n’était pas dans la liste déposée à l’UEFA pour le début de la campagne européenne, Soudani sera d’après son entraîneur dans la liste qui débutera les tours éliminatoires (1/16 de finale) de l’Europa League

Le retour en force de Soudani lui a également permis d’être rappelé en équipe nationale lors de la précédente date Fifa en novembre dernier. Sous la coupe de Djamel Belmadi, il a effectué son grand retour en sélection face à la Zambie, avec un but à la clé.
Le deuxième meilleur buteur algérien en activité a eu la chance de rejouer sous le maillot des Verts lorsque le sélectionneur Belmadi a décidé de le faire rentrer à la 80e minute à la place de Youcef Belaili.

L’ancien joueur du Dinamo Zagreb a su répondre à la confiance de son coach puisqu’il a fait une belle entrée en jeu et il était même auteur du quatrième but de l’Algérie et inscrire son 23e but en sélection pour se rapprocher une nouvelle fois de Slimani (29 ou 30 buts selon décomptes).




Rappelons que Soudani n’a pas joué avec les Verts depuis le match face au Portugal sous l’ère Rabah Madjer il y’a presque un an et demi et face à la Zambie c’était sa première sélection avec Djamel Belmadi. Elle a été suivie par une deuxième quelques jours après à l’occasion du déplacement de Gaborone où les Verts se sont imposés contre le Botswana dans le cadre de la deuxième journée des qualifications de la CAN.

Dans ces deux matchs, Soudani a notamment profité de l’absence de Brahimi pour faire son come-back en équipe nationale. Et quand on sait que le joueur du Rayane est actuellement en grande forme, on peut deviner que la concurrence sera très rude à l’approche du début des qualifications au Mondial-2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here