PARTAGER

Le président de la Fédération française de football (FFF) Nöel Le Graët, a exprimé de nouveau son désir d’organiser un match amical face à l’équipe nationale en Algérie, tout en se montrant pessimiste quant à la concrétisation du projet sous sa mandature. « C’est un rêve pour moi d’aller jouer en Algérie. Je ne sais pas si sur la durée de mon mandat j’aurais le temps. Mais c’est une proposition que j’ai faite à plusieurs reprises aux dirigeants algériens (Fédération, ndlr) », a-t-il indiqué dans un entretien accordé au micro d’Europe 1.




Les présidents des deux fédérations devaient se rencontrer à la fin de janvier dernier à Alger, pour aborder le sujet relatif à l’organisation d’un match amical entre la sélection algérienne et son homologue française, mais la réunion n’a pu avoir lieu.

« Ça fait huit ans que je suis à la Fédération, j’ai toujours souhaité aller à Alger. On n’a jamais réussi à trouver un accord. Le président de la Fédération algérienne le souhaitait », a ajouté le patron de la FFF.




Pour rappel, le président de la fédération algérienne (FAF) Kheireddine Zetchi avait rencontré son homologue français, en octobre 2019 à Paris, en marge du match amical disputé par l’équipe nationale face à Colombie au stade Pierre-Mauroy à Lille (3-0). Les deux parties cherchent à organiser un match amical en Algérie, 19 ans après un premier rendez-vous disputé le 6 octobre 2001 au stade de France (défaite 4-1). Le match avait été interrompu à la 76e minute suite à un envahissement de la pelouse.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here