Accueil LES VERTS Nîmes : Ferhat veut gravir un autre échelon

Nîmes : Ferhat veut gravir un autre échelon

PARTAGER

Pour sa deuxième saison à l’Olympique de Nîmes, un club qu’il a rejoint en provenance du Havre AC, l’international algérien, Zinedine Ferhat, ne cesse d’épater au point où tout le monde est unanime à dire qu’il est temps pour lui de gravir un autre échelon en rejoignant une formation de meilleur calibre.

L’enfant de Bordj Ménaïel a d’ailleurs brillé de mille feux lors de la précédente sortie des siens à Marseille où les Nîmois ont créé la surprise de la précédente journée de la ligue 1 française, en battant les locaux sur le score de 2-1.




Certes, le milieu offensif algérien n’a pas marqué ou délivré de passe décisive, mais sur son côté droit, il a été un danger constant pour la défense marseillaise. Cela a amené les observateurs à dire que Ferhat ne devrait pas s’éterniser à Nîmes, en estimant que vu son appréciable potentiel technique, un transfert dans une équipe plus huppée en France ou dans un autre championnat européen donnera une autre dimension à sa carrière. Il suffit de voir ses statistiques pour se rendre compte de l’importance de Ferhat Zinedine dans cette formation nîmoise. En 17 matches, l’ancien sociétaire de l’USMA a délivré 3 passes décisives et marqué 3 buts.




Pour un ailier qui évolue de surcroît dans une équipe modeste, ces statistiques sont bonnes. Preuve du respect que lui voue son entraîneur Arpinon qui a déclaré, la veille du match de Marseille, que Ferhat est l’un des rares joueurs de l’équipe auquel on ne fait aucun reproche, et c’est la vérité.

À 27 ans, l’ancien usmiste a confié à son entourage qu’il comptait demander un bon de sortie. Une demande qui sera certainement acceptée par la direction nîmoise car à une année de la fin de son contrat (2023). Le club gardois pourrait réaliser une bonne affaire financière, surtout si Ferhat continue à enchaîner les bonnes prestations, sa valeur marchande étant estimée à 7 millions d’euros.




Évidemment, cette progression constante de Ferhat lui permet d’aspirer à un retour en sélection nationale dès le mois de mars prochain. Rappelé récemment par Djamel Belmadi lors de la trêve hivernale du mois d’octobre (matches amicaux contre le Nigeria et le Mexique), Ferhat n’a pas été chanceux en contractant une blessure au premier jour du stage en Autriche. Au vu de sa forme éblouissante actuellement, ce ne sera certainement que partie remise pour l’ex-havrais.