PARTAGER

La formation du NC Magra a revu ses ambitions à la hausse à l’occasion de sa première saison en Ligue 2, terminant la phase aller de la compétition à la 3e place au classement avec 27 points, à trois longueurs de l’ASO Chlef, détenteur du titre honorifique de champion d’automne.




« Dieu merci, les bons résultats enchaînés depuis le début de l’exercice nous ont permis de revoir nos ambitions à la hausse. On tablait sur 20 à 21 points, mais nous nous sommes retrouvés avec 27 unités et une place sur le podium », a jubilé le président du club Azzedine Bennacer.

Le club, fondé en 1998, a terminé la première partie de la saison sur une victoire décrochée vendredi à domicile face au RC Kouba (1-0). « Si nous arrivons à poursuivre notre parcours sur cette dynamique et dans le cas où tout le monde s’unit dans l’intérêt du club, nous aurons de réelles chances d’accéder en Ligue 1.




Notre objectif au départ était d’éviter de perdre chez nous et de grignoter le maximum de points à l’extérieur », a-t-il ajouté, tout en saluant « le travail accompli par l’entraîneur Aziz Abbès et la volonté des joueurs ».

Après une entame de saison laborieuse, la formation du NC Magra a réussi à retrouver son équilibre, réalisant notamment de retentissantes victoires en déplacement face à Blida et à Skikda. L’équipe a concédé quatre défaites en 15 matchs, dont une à la maison face à l’Amel Boussaâda (2-0) dans le derby du Hodna.




Appel aux actionnaires et sponsors pour renflouer les caisses

Mais au moment où l’équipe traverse une période faste en championnat, le président du NCM n’a pas omis de lancer un appel pour venir en aide au club, confronté depuis le début de l’exercice à des problèmes financiers.

« Le club a besoin de ses enfants pour lui venir en aide sur le plan financier, j’invite les amoureux de l’équipe à mettre la main dans la poche », a souligné Azzedine Bennacer, qui précise que « la masse salariale du club ne dépasse pas les 600 millions de centimes, une somme dérisoire par rapport aux autres pensionnaire de la Ligue 2 ».




Le club, contraint de recevoir ses hôtes au stade 8-Mai 1945 de Sétif lors des premières journées de la compétition, avait rencontré beaucoup de soucis dans les déplacements.

En effet, le stade communal de Magra n’avait pas été homologué par la Ligue de football professionnel avant que cette dernière ne lève l’interdiction.




Pour ne pas mettre une pression inutile sur ses joueurs, Azzedine Bennacer a indiqué que l’objectif principal du NCM était d’assurer le maintien « même si les résultats enregistrés jusque-là n’étaient guère attendus ».

Côté statistiques, le NC Magra a marqué 16 buts, alors que sa défense en a encaissé 12, soit la 5e meilleure arrière-garde du championnat après celles de l’Amel Boussaâda (6 buts), du MCE Eulma (8 buts), du RC Relizane (10 buts) et du leader l’ASO Chlef (11 buts).

L’effectif de l’équipe de Magra est un mix de jeunesse et d’expérience représentée par Abdelhalim Nezouani (33 ans), Farès Hamiti (31 ans) et Nabil Bibi (31 ans).
APS




LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here