Accueil AFRIQUE Mondial-2022 (qualifications zone Afrique) : Le Mali impressionne, les favoris au rendez-vous

Mondial-2022 (qualifications zone Afrique) : Le Mali impressionne, les favoris au rendez-vous

0
PARTAGER
Mondial-2022 (qualifications zone Afrique) : Le Mali impressionne, les favoris au rendez-vous

Le site officiel de Fédération internationale de football (Fifa), est revenu sur les moments-clés du 2e tour des éliminatoires (Zone Afrique) de la Coupe du monde 2022 au Qatar, clôturé mardi, avec la qualifications de dix nations, dont l’Algérie, pour les barrages, prévus en mars 2022.

« Cette deuxième phase, s’est déroulée du 1er septembre au 16 novembre en six journées, où les 40 meilleures équipes du continent, divisées en dix groupes, ont lutté sans relâche pour le rêve mondialiste », a indiqué d’emblée la Fifa.

Au terme des rencontres disputées mardi, quatre pays ont assuré leur qualification, il s’agit de l’Algérie, du Nigeria, de la Tunisie, et du Cameroun, qui ont rejoint le Sénégal, l’Egypte, le Maroc, la RD Congo, le Ghana, et le Mali.




« Parmi les 10 équipes qualifiées pour le troisième tour, neuf ont déjà participé à la Coupe du Monde. Seul le Mali, impressionnant lors de ce deuxième tour, n’a encore jamais goûté aux joies d’une phase finale.

Portés par un bilan impressionnant, invaincus avec cinq victoires, un nul et aucun but encaissé, les « Aigles » se sont donné les moyens de rêver de s’envoler enfin vers l’épreuve reine », souligne la même source.

Dans une véritable « finale » pour décrocher le seul ticket en barrages mis en jeu, le Cameroun a éliminé mardi la Côte d’Ivoire (1-0) : « le fameux « groupe de la mort », où figuraient deux géants africains, la Côte d’Ivoire et le Cameroun, a tenu toutes ses promesses en matière de suspense.




Vainqueurs à domicile au match aller lors de la deuxième journée, les Eléphants ont ensuite fait la course en tête jusqu’à la dernière journée où ils se sont finalement inclinés 1-0 à Douala chez les Lions Indomptables, dont le héros s’appelle Karl Toko-Ekambi.

Les Ivoiriens ne verront pas la Coupe du monde pour la deuxième fois consécutive après leur échec lors de la campagne qualificative pour Russie-2018″.

« Slimani a été éblouissant »

La Tunisie, n’a dû son salut que grâce à sa victoire mardi face à la Zambie (3-1), confirmant sa suprématie à la maison : « La Tunisie a débuté sa campagne comme elle l’a terminée, par une victoire chez elle.




S’ils ont concédé un nul en Mauritanie (0-0) et une défaite en Guinée équatoriale (1-0), les Aigles de Carthage ont fait honneur à leur solidité légendaire à domicile qui dure depuis juin 2008 et leur défaite 1-2 face au Burkina Faso, dernière équipe à les avoir défaits sur leur sol en éliminatoires de la Coupe du Monde ».

Sur un registre personnel, Fifa.com n’a pas tari d’éloges sur l’attaquant international algérien Islam Slimani, qui a terminé meilleur buteur des éliminatoires avec 7 réalisations.

« L’Algérien Islam Slimani a été éblouissant durant ce deuxième tour, dont il finit meilleur buteur avec 7 réalisations. Mieux, il est devenu face au Niger le 8 octobre le meilleur artificier de l’histoire de l’Algérie avec un 38 buts, soit un de plus que le record d’Abdelhafid Tasfaout.

Avec 16 buts au compteur, il est le quatrième meilleur buteur africain de l’histoire des qualifications pour l’épreuve reine, à égalité avec le Togolais Adebayor (16), derrière le Burkinabé Moumouni Dagano et le Camerounais Samuel Eto’o (17), et l’Ivoirien Didier Drogba (18) ».




Enfin, le site de l’instance mondiale a tenu à rendre hommage à l’attaquant du Ghana André Ayew, qui a atteint la barre de 100 sélections avec les « Black Stars », vainqueur à domicile face à l’Afrique du Sud (1-0).

« Le capitaine, qui fêtait sa 100e sélection, a ainsi hissé son équipe à égalité de points avec les Bafana Bafana avec une différence de buts identique mais avec un but marqué en plus qui a suffi aux Ghanéens pour filer au troisième tour et laisser les Sud-Africains à quai ».

Le tirage au sort des barrages aura lieu le 18 décembre prochain à Doha (Qatar), en marge de la Coupe arabe. La double confrontation des barrages aura lieu en mars 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici