Accueil LES VERTS Mondial-2022 (qualifications) : Qui veut reprogrammer le match Djibouti-Algérie au Maroc ?

Mondial-2022 (qualifications) : Qui veut reprogrammer le match Djibouti-Algérie au Maroc ?

0
PARTAGER
Mondial-2022 (qualifications) : Qui veut reprogrammer le match Djibouti-Algérie au Maroc ?

Visiblement, la réussite de la sélection nationale dérange énormément le ‘’Makhzen’’. Ce dernier continue sa sale besogne et ses coups bas à l’encontre de tout ce qui est Algérien. Ses manœuvres mesquines se sont étalées au domaine footballistique, tentant à tout prix de déstabiliser les champions d’Afrique dans leur campagne de qualification au Mondial-2022.

En effet, après que la diplomatie algérienne a réussi à convaincre les responsables de Djibouti de délocaliser le match devant opposer les sélections de deux pays le 10 novembre prochain au Caire au lieu de Marrakech, le voilà le président de la fédération royale marocaine, et néo-ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances, Faouzi Lekjaâ, s’en mêler pour essayer de faire capoter l’accord.




Selon des sources médiatiques de Djibouti, Fouzi Lekjaâ a déjà réussi à convaincre son homologue de la fédération de Djibouti de maintenir le match en question à Marrakech.

Le président de la Fédération de Djibouti, Souleymane Hassane, est allé même jusqu’à défier les autorités politiques de son pays. Évidemment, cette attitude n’est pas sans contrepartie. Réputés pour être des « maîtres » dans l’art du chantage et de la séduction, les pions du « Makhzen » royal ont promis monts et merveilles au patron de l’instance footballistique de Djibouti.

Selon les mêmes sources, Faouzi Lekjaâ s’est engagé de prendre en charge le séjour de la sélection de Djibouti au Maroc à l’occasion de la réception des Fennecs. Il a également promis d’organiser des sessions de formation au profit des entraineurs et des arbitres de ce pays, en plus d’accueillir les sélections jeunes et celles féminines, tout en leur assurant des stages sur le sol marocain.




Ce n’est pas tout, puisque ce même responsable entend aussi financer la construction d’un stade avec une pelouse synthétique de dernière génération au profit de la Fédération de Djibouti dans un avenir proche.

Ces opérations de « séduction » semblent avoir déjà porté leurs fruits, puisque la Fédération de Djibouti a fait machine arrière en décidant de maintenir la domiciliation à Marrakech de la rencontre de la sélection de son pays face à l’Algérie dans le cadre de la 5ème journée de qualifications au Mondial-2022.




Protégé par la FIFA qui n’accepte aucune interférence des pouvoirs politiques dans les affaires des fédérations y affiliées, Souleymane Hassane a déjà informé les deux instances mondiale et africaine de sa décision de recevoir la sélection algérienne au stade de Marrakech, où les siens avaient accueilli du reste le Burkina Faso et le Niger. Néanmoins, à son grand malheur, et celui des pions du régime marocain, la CAF lui a déjà adressé un sévère avertissement à cause de ses tergiversations dans ce registre.

Une réaction qui laisse entendre que cette instance a réservé une fin de non-recevoir à sa demande. Pour autant dire, les tractations de coulisses du « Makhzen » ne devraient que motiver davantage les joueurs algériens pour déjouer tous les plans, diaboliques soient-ils, les visant et qui visent en vérité l’Algérie en tant que pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici