Accueil LES VERTS Mondial-2021 (qualifications) : L’Algérie devenue la sélection à battre

Mondial-2021 (qualifications) : L’Algérie devenue la sélection à battre

0
PARTAGER
Une victoire éclatante

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, sera dans l’obligation de revoir ses plans et de corriger les nombreuses lacunes constatées lors de la précédente sortie contre l’équipe burkinabè au stade de Marrakech au Maroc.

Lesquelles lacunes avaient, rappelle-t-on, privé les Verts de sceller le sort de la partie en première mi-temps. Cela leur a valu d’en payer les frais en seconde période en concédant le but de l’égalisation, suite à une erreur défensive monumentale, et en raison aussi de l’absence d’alternatives valables au niveau de certains postes.

Djamel Belmadi sera du coup dans une course contre la montre pour revoir certains points concernant son effectif, aussi bien en matière de choix tactiques ou de la composante de son groupe appelé à affronter le Niger en aller-retour en octobre prochain.




Tout indique d’ailleurs que le coach national n’est pas satisfait du rendement de certains de ses protégés, même s’il a tenu à mettre en valeur le nul ayant sanctionné les débats sur le sol marocain, tout en tirant à boulets rouges sur l’arbitrage qui a joué un mauvais tour à notre sélection en la privant notamment d’un penalty qui ne souffre d’aucune contestation en toute fin du match.

Mais cela ne fait pas oublier à Belmadi que ses capés avaient largement la possibilité de plier la partie en première période s’ils avaient fait preuve de réalisme. Cela laisse croire que l’entraineur national va procéder à des changements au niveau de la ligne offensive lors des deux prochaines sorties.

Les spécialistes sont aussi unanimes à reconnaître les carences constatées au niveau de certains postes sensibles. On pense notamment aux deux flancs défensifs droit et gauche où Zeffane a encore une fois montré ses limites, au moment où la fatigue avait eu raison d’autres coéquipiers à l’image de Bensebaini et Feghouli.




Tout cela explique, entre autres, le visage terne des Fennecs en deuxième période, comme l’a reconnu du reste Belmadi lui-même, en dépit du fait qu’il ait pris leur défense en déclarant notamment qu’ils étaient frustrés du résultat du match.

Une chose est sûre : la sélection nationale devra cravacher dur pour décrocher sa qualification pour le Mondial, du moment qu’elle est devenue l’équipe à abattre. Les éliminatoires sont encore longues, et la récente décision de la CAF de domicilier le match face au Niger à Niamey et dans un stade ne répondant pas aux critères, ne fait d’ailleurs que compliquer la tâche des Algériens.




Cette décision fait le bonheur du Burkina Faso, principal rival des Verts dans le groupe des Verts, surtout que les Étalons ont été épargnés du déplacement de Niamey profitant de la domiciliation de leur rencontre contre le Niger à Marrakech pour s’adjuger les trois points de la victoire.

Tout cela ne fait qu’accroître le sentiment de regret qui s’est emparé des Algériens après le nul de Marrakech, car ce jour-là, la bande à Belmadi a perdu deux précieux points, qui risquent de peser très lourd dans le décompte final.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici