PARTAGER

L’organisation de l’édition 2019 de la Coupe d’Afrique des nations, attribuée dans un premier temps au Cameroun avant de lui être retirée par la CAF « ne constitue pas une priorité pour l’Algérie », a affirmé lundi à Alger le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab.



« Le fait que l’Algérie dispose des moyens humains et matériels nécessaires pour récupérer l’organisation de cette CAN ne constitue pas une raison suffisante pour se lancer de ce projet. Il existe d’autres facteurs, tout aussi importants, et dont il faut tenir compte, car ayant un impact direct sur d’autres secteurs » a indiqué le MJS devant les journalistes, lors d’une journée de sensibilisation et de lutte contre la sédentarité à l’OCO Mohamed-Boudiaf (Alger).



« Une chose est sûre : aucune décision ne sera précise à la hâte » a assuré le MJS, en affirmant que l’Algérie procèdera à une étude détaillée avant de se prononcer sur l’organisation d’une compétition.



Hattab a assuré par ailleurs que « dans l’immédiat, la priorité pour l’Algérie est d’achever ses grands projets », en termes d’infrastructures, tout en assurant « un bon accompagnement à la jeunesse et au sport national », pour progresser et revenir aux devants de la scène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here