PARTAGER

Alors qu’il se retrouve actuellement chez lui à Oran, l’international algérien, Youcef Belaïli, continue de susciter les spéculations à propos de son avenir, lui qui vient de vivre une saison très difficile avec son club saoudien Al Ahly de Djeddah qui l’a recruté l’été dernier de l’ES Tunis.

En effet, on parle de plus en plus d’un probable départ du joueur de 28 ans vers un club européen la saison prochaine selon des informations rapportées par des proches du joueur.




Ce dernier ne serait pas chaud à l’idée de poursuivre l’aventure en Arabie saoudite en raison de ses déboires avec son club pour sa première expérience dans ce pays.

Le champion d’Afrique en titre avec la sélection algérienne serait tenté par une aventure en France ou en Espagne où il est d’ailleurs suivi par plusieurs équipes qui veulent s’offrir ses services, indique-t-on.

Le joueur, qui est sous contrat avec Al Ahly Djeddah jusqu’en 2022, est prêt à faire des concessions pour quitter l’Arabie saoudite.




À 28 ans, l’enfant d’Oran veut vivre d’autres sensations et, surtout, donner une autre dimension à sa carrière. Le joueur algérien, qui a connu une expérience décevante avec Angers, semble décidé à tenter une autre expérience en Europe afin de relever le challenge et montrer qu’il a toutes les qualités pour porter les couleurs d’une bonne équipe de L1 ou de la Liga la saison prochaine.

Pour un bon nombre d’observateurs et de spécialistes, Belaïli a le potentiel pour s’imposer dans n’importe quelle équipe européenne. Cependant, rien n’est encore sûr pour le joueur, surtout que la direction de son club n’a toujours pas dit son dernier.




Les choses risquent de se compliquer davantage pour le milieu offensif algérien quand on sait que les dirigeants saoudiens tentent, par tous les moyens, de garder leur vedette.

Cela se passe au moment où deux clubs qataris font, à leur tour, le forcing pour s’offrir les services de Belaïli. Il s’agit d’Al Dahil et d’Al Sadd où évolue son ami et coéquipier en équipe nationale, Baghdad Bounedjah.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here