PARTAGER

Voulant s’offrir les services de l’arrière gauche du champion de Grèce sortant, l’Olympiakos, en l’occurrence, Costas Tsimikas, la direction de Naples s’est montrée incapable de répondre aux exigences du club employeur du joueur qui réclame pas moins de 25 millions d’euros pour se désister de son joueur.

Face à cette situation, et vu le désir des Italiens de conclure cette transaction, ils auraient décidé d’inclure leur joueur algérien, Fawzi Ghoulam, dans cette opération de transferts, en plus de payer une somme d’argent au club grec.




C’est du moins ce que rapporte la presse italienne, confirmant au passage que l’international algérien est désormais indésirable au sein de la formation du sud italien. Pour rappel, l’arrière gauche de 28 ans a vécu des moments difficiles lors des deux dernières années.

Il enchaine les blessures depuis sa rupture des ligaments du genou droit face à Manchester City en novembre 2017. Faouzi Ghoulam a été contraint de rester longtemps éloigné des terrains de la Serie A lors de la première partie de saison. Il n’a eu droit qu’à six apparitions, toutes compétitions confondues sous les ordres de Carlo Ancelotti.




L’arrivée du coach italien et ancienne légende du Milan AC, Gennaro Gattuso, à la tête du staff technique du Napoli a été une véritable bouffée d’oxygène pour Ghoulam. Le technicien italien espérait que ce dernier retrouve la compétition au plus vite, mais avec le temps, il a déchanté en constatant que la guigne des blessures poursuivait toujours le latéral gauche des Verts.

À souligner au passage que Ghoulam, dont le contrat avec les Napolitains expire en 2022, a jusque-là porté les couleurs de son club actuel à 179 reprises, durant lesquelles il a été impliqué dans 29 buts entre buteur et passeur décisif.




Reste à savoir enfin si le défenseur algérien sera emballé à l’idée d’aller monnayer son talent à l’Olympiakos et rejoindre par la même son compatriote, Hilal Soudani, qui porte les couleurs de cette équipe depuis l’été dernier, mais qui n’est malheureusement pas épargné par les blessures.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here