PARTAGER

L’attaquant international algérien du Paradou AC, Zakaria Naïdji, devrait être prêté pour une saison au Club Africain avec option d’achat, rapportent vendredi les médias locaux. Naïdji (25 ans) rejoindrait ainsi ses deux compatriotes le défenseur international Hocine Benayada (CS Constantine) et le milieu de terrain Brahim Farhi (JS Saoura), qui ont signé un contrat de trois ans chacun.

Le natif de Bordj Bou Arreridj avait été prêté lors du précédent exercice au club portugais de Gil Vicente pour une saison, assorti d’une option d’achat de 1,2 million d’euros, qui n’a pas été levée par la direction du club.




Naïdji serait le premier joueur du Paradou « exporté » cet été, en attendant éventuellement le transfert du milieu de terrain Adam Zorgane, retenu dans la liste élargie du sélectionneur de l’équipe nationale Djamel Belmadi, en vue des deux éventuels matchs amicaux des « Verts » en octobre prochain en Europe.

En dépit de la réclamation formulée par la Fédération algérienne (FAF) auprès de la Confédération africaine (CAF), pour contester la décision de son homologue tunisienne (FTF) de considérer le joueur algérien comme un élément local dans le championnat tunisien, dans le cadre d’un accord de principe retenu en 2018 par l’Union nord-africaine de football (UNAF), les clubs tunisiens continuent de faire leur marché dans le championnat algérien.




En octobre 2018, l’UNAF avait adopté le principe de la libre circulation des joueurs nord-africains en les considérant comme non-étrangers. Deux mois plus tard, la FTF avait entériné ce principe qui est finalement entré en vigueur le 22 décembre de la même année. S’en est suivi un véritable exode de joueurs algériens vers la Tunisie. A elle seule, l’ES Tunis détient au sein de son effectif cette saison pas moins de 7 joueurs algériens.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here