PARTAGER

Il ne se passe pas un jour sans que l’on parle de l’international algérien Youcef Atal, qui est en passe tout simplement d’enflammer le marché des transferts estival dans le vieux continent.

En effet, en dépit du refus des responsables de l’OGC Nice d’ouvrir même le dossier de son latéral Youcef Atal, ce dernier constitue déjà l’attraction du mercato européen.

De la Ligue 1 française à la Liga espagnole, en passant par la Premier League anglaise et la Séria A italienne, voire la Bundesliga allemande, son nom st sur toutes les lèvres. Un peu plus, peut- être, de celles des patrons du Paris SG qui veulent doubler tout le monde.




Ainsi, et à en croire certains médias sportifs, les responsables du PSG auraient déjà rencontré l’entourage du joueur et voudraient aller plus vite que la concurrence.

Dans cette veine, France Football a estimé qu’Atal «a frappé les esprits des décideurs du PSG, lesquels ont du coup accéléré sur ce dossier, vu leur besoin à ce poste (Meunier va partir et Dani Alves ne peut assurer la saison avec le seul Dagba comme alternative)», écrit le magazine qui souligne que Paris veut «faire vite» sur ce dossier car «le profil d’Atal, percutant, fiable et en pleine ascension, a de quoi attirer l’œil».

Néanmoins, il faut dire que jusque-là aucune offre officielle n’a été faite à la direction du club employeur du Kabyle, l’OGC Nice. La confirmation nous vient depuis trois jours du nouveau directeur technique de la formation de la Côte d’Azur, Gilles Grimandi, qui s’est exprimé au sujet de l’avenir de l’international algérien, Youcef Atal, dans une déclaration à Canal+ Sport.




Le dirigeant azuréen a déclaré : «Pour moi, dans son projet carrière, il faut qu’il soit encore niçois. Il est intransférable. Une offre de 50 M€ ? On verra quand elle sera là.». Gilles Grimandi a ajouté : «Pour l’instant, il n’y a pas d’offre à cinquante millions.

Aujourd’hui, il n’y a pas d’offre tout court. C’est bien pour lui de refaire une année. », avant d’enchaîner : «Il découvre la Ligue 1, s’il n’a pas convaincu les très grands clubs, il va les convaincre rapidement.».

La direction du club français a donc décidé de garder l’ancien du Paradou une saison supplémentaire. En attendant l’offre à plus de 50 millions d’euros qui devrait faire changer d’avis aux dirigeants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here