PARTAGER

L’international algérien, Yacine Brahimi, aurait rejeté pas moins de trois offres provenant de clubs européens pour retourner dans le vieux continent à l’occasion du mercato hivernal qui a été clôturé dans la quasi totalité des pays européens dans la nuit de vendredi passé.

C’est du moins ce qu’a révélé le site français spécialisé « foot mercato ». Cette source a notamment cité l’Olympique de Marseille comme étant la formation qui a le plus insisté pour s’offrir les services de Brahimi. Le club turc de Beshiktas, a lui aussi émis le vœu d’engager la nouvelle star des Qataris d’Al Rayane.

Mais Brahimi, lui, a préféré faire la sourde oreille aux sirènes provenant du vieux continent. Il joint ainsi l’acte à la parole après avoir déjà déclaré qu’il se sentait bien au Qatar où il compte aller au bout de son contrat.




Évidemment, ce n’est pas le seul motif qui motive l’ancien joueur du FC Porto à poursuivre l’aventure à Doha. Lui même avait avoué dernièrement que l’aspect financier était aussi pour beaucoup dans sa décision de quitter l’Europe pour rejoindre le Golfe l’été passé.

Il faut dire que même sur le plan sportif Brahimi est en train de réussir une très belle saison. Outre le fait qu’il est considéré comme un leader de son club, il est aussi l’un des meilleurs buteurs du championnat qatari, un championnat qui a failli, au côté du mercato hivernal, d’accueillir un nouveau joueur algérien.

On fait allusion au jeune capitaine de l’USMBA, Iheb Belhocini. Le meilleur goleador actuel du championnat était parti, la semaine passée, pour négocier son contrat avec la formation d’Al Sadd où il évolue son compatriote Baghdad Bounedjah. Après avoir trouvé un accord avec le club qu’entraîne l’ancienne star du FC Barcelone et de la sélection espagnole, Xavier Hernandez.




Belhocini est parvenu aussi à convaincre la direction de son club de le libérer contre 300.000 euros, tout en s’engageant à se désister des trois arriérés de ses salaires. À l’arrivée, la transaction est tombée à l’eau dans la dernière minute. Raison évoquée, le TMS était fermé au moment où les dirigeants qataris s’apprêtaient à y inscrire leur nouvelle recrue. Pourtant, quelques instants après, ce même club a annoncé l’arrivée de l’ancienne star ivoirienne, Gervinho, en provenance de Parme.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here