PARTAGER

La direction du MC Oran a reçu une somme globale estimée à 140, 7 millions DA pendant la période allant du 1er juillet 2019 au 31 janvier 2021, selon un tableau récapitulatif des recettes publié mardi par ce club de Ligue 1 de football.

Le gros de ces recettes émane de l’entreprise Hyproc (filiale de Sonatrach) qui a attribué en juillet dernier un chèque de 50 millions de dinars, suivi en janvier passé par un autre chèque de l’ordre de 30 millions, lit-on dans le même document.

Au cours de la première partie de la saison, les caisses du MCO ont été également renflouées par un montant de 2 millions DA émanant de Sonatrach, tandis que les recettes des rencontres des «Hamraoua» au stade Ahmed-Zabana, au nombre de neuf, dont deux en coupe d’Algérie, sont estimées à un peu plus de 3 millions de dinars, souligne-t-on encore de même source.




Ces rentrées d’argent ont servi, entre autres, à payer environ quatre mois de salaires aux joueurs, ce qui renseigne, selon la direction du MCO, «des difficultés rencontrées par ce club pour honorer ses engagements envers son effectif et couvrir les grandes charges d
‘une formation évoluant au premier palier».

Cette situation a poussé d’ailleurs le premier responsable actuel du club, Si Tahar Cherif El Ouezzani, à revendiquer à maintes reprises le rattachement de son équipe à une entreprise publique comme solution définitive aux interminables problèmes financiers des Rouge et Blanc, à l’instar d’autres pensionnaires de l’élite mis sous la coupe de sociétés économiques.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here