PARTAGER
Belhadj Ahmed, président du MC Oran

La direction du MC Oran présentera, dimanche, à la Chambre de résolution des litiges (CRL) les documents «prouvant» avoir apuré ses dettes envers d’anciens joueurs et entraîneurs pour bénéficier de la levée d’interdiction de recrutement.

À trois jours de la clôture du mercato hivernal, le MCO n’est toujours pas parvenu à qualifier ses quatre nouvelles recrues, mettant dans l’embarras l’entraîneur Omar Belatoui qui ne cesse de revendiquer du renfort après le départ de pas moins de six joueurs.



Le club-phare de la capitale de l’Ouest est parmi les rares formations de l’élite n’ayant pas encore réussi à qualifier ses nouvelles recrues. La CRL lui exige de s’acquitter d’un montant de l’ordre de 44 millions DA, représentant les dettes d’anciens joueurs et entraîneurs ayant activé au MCO et qui ont saisi cette instance pour être rétablis dans leurs droits.



Jusque-là, la direction mouloudéenne a réussi à recruter quatre joueurs, à savoir Mohamedi (ex-USM Blida), l’Ivoirien Assie-Koua (prêté par l’USM Alger), ainsi que Benamara et Aouedj, qui font leur retour au club en provenance de l’USM El-Harrach et la JS Saoura respectivement. En revanche, l’équipe a perdu les services de Bouazza, Bouchar, Yettou, Hamar, Bellal et du Malien Dossé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here