Accueil LIGUE 1 NEWS MC Oran : Des démarches pour affilier le club à une entreprise...

MC Oran : Des démarches pour affilier le club à une entreprise publique

0
PARTAGER
MC Oran : Des démarches pour affilier le club à une entreprise publique

Les autorités de la wilaya d’Oran poursuivent leurs démarches en vue d’aide le club phare de la ville, le MCO, à se doter d’une entreprise publique pour l’accompagner, a indiqué, le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya (DJS).

A ce propos, Yacine Siefi, a fait savoir que le sujet a été abordé, lundi, en marge de la rencontre qu’a eue le wali Saïd Saayoud avec le Président-directeur général de Sonatrach, Toufik Hakkar, à l’occasion de la remise à la DJS par la firme pétrolière d’une salle omnisports en cours de réalisation dans la Daïra de Bethioua (Est d’Oran).




« Nous avons discuté avec le PDG de Sonatrach sur l’éventualité d’affilier le MCO à l’une des filiales du Groupe qu’il dirige. Ce serait un apport de taille pour le club phare de la ville dans l’optique d’assurer une meilleure gestion à l’avenir, à même de lui permettre de renouer avec les consécrations », a déclaré le premier responsable de la DJS.

Il a, en outre, salué « la grande contribution » de Sonatrach pour le sport algérien, comme c’est le cas avec sa nouvelle participation dans l’organisation des Jeux Méditerranéens que va abriter Oran l’été prochain, en se désistant au profit de la DJS d’une salle omnisports que le Groupe est en train de construire.




 » Sonatrach est un véritable allié du sport algérien, comme elle ne cesse de le prouver à chaque fois. N’oubliez pas que le MCO a bénéficié, au cours des deux précédents exercices, d’un important apport financier de l’une des filiales du Groupe, à savoir, Hyproc », s’est-il réjoui.

Le wali d’Oran avait assuré, lors d’une réunion qu’il a tenue avec les membres du conseil d’administration du MCO, il y a quelques semaines, qu’il comptait déployer les efforts nécessaires pour permettre au club, d’être repris par une entreprise publique, rappelle-t-on.




Il s’agit là de la principale doléance du public de la formation d’El Bahia confronté depuis plusieurs années à des problèmes d’ordre financier et administratif lui ayant valu de collectionner les échecs.

Le club n’a d’ailleurs plus goûté à la joie des titres depuis 1996, année de sa quatrième consécration en coupe d’Algérie, sachant qu’il détient aussi quatre (4) titres de champion d’Algérie, dont le dernier remonte à 1993.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici