PARTAGER

C’est une nouvelle ère qui s’ouvre à l’USMA, passée désormais sous le giron du Groupe Serport. Ce dernier s’est approprié désormais de 93% des actions de la société sportive par actions (SSPA) du club algérois, comme il l’a annoncé son Président-directeur général Achour Djelloul avant-hier lors d’une cérémonie qu’il a organisée pour la circonstance à l’hôtel Aurassi.

Le Groupe Serport succède ainsi au Groupe ETRHB, dont le patron Ali Haddad, est incarcéré à la prison d’El-Harrach, et qui a dirigé les Rouge et Noir pendant une décennie.




Après plusieurs mois de blocage au cours desquels l’USMA a failli sombrer, au point de pousser ses supporters à se mobiliser en entreprenant plusieurs actions dont des marches dans la rue, les pouvoirs publics ont intervenu pour sauver cette formation de lendemains incertains.

C’est par le biais de la justice d’ailleurs que le Groupe Serport a repris l’USMA au grand dam de son ex-propriétaire qui s’était entêté tout au long des mois précédents à mettre des bâtons dans la route de tous les potentiels candidats qui avaient exprimé le vœu de racheter les actions de la SSPA du club.




La nouvelle a été accueillie avec un grand enthousiasme bien sûr par les fans usmistes qui ont poussé un ouf de soulagement après le passage officiel de leur club sous la coupe de Serport. Mieux, les premiers propos du P-DG du Groupe au sujet des projets qu’il envisage de mettre en application. Des projets qui vont faire de l’USMA, selon ses dires, «un vrai club professionnel».

Déjà, des promesses ont été faites par Achour Djelloul concernant notamment le nouveau centre de formation dont les travaux sont actuellement à l’arrêt. à ce propos, des engagements ont été pris pour que cette infrastructure soit livrée en juin 2021.




Et pour confirmer ses bonnes intentions dans ce sens, une maquette a été exposée devant les présents à cette cérémonie, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le futur centre de formation des usmistes sera tout simplement un véritable « bijou ».

L’autre projet qui tient à cœur le nouveau patron de la formation de Soustara, est la location du stade de Douera, qui est actuellement en voie de construction. Il a estimé à cet effet, que le stade de Bologhine est devenu très exigü pour un club qui a beaucoup grandi à l’image de l’USMA.




En attendant, l’objectif immédiat du Groupe Serport est de voir l’équipe terminer le championnat de cet exercice sur le podium pour disputer une compétition internationale la saison prochaine.

En conclusion, le patron du Groupe Serport est déterminé de faire de la formation algéroise un gros bras de l’Afrique, assurant qu’il ne lésinera pas sur les moyens pour atteindre son objectif. Dans ce registre, il a annoncé mettre la bagatelle somme de 130 milliards de centimes annuellement pour que l’USMA parvienne à se hisser sur le toit du football local et continental.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here