PARTAGER

Le football local vient de prendre une nouvelle gifle après cette élimination des deux représentants algériens dans la Ligue des champions africaine, à savoir l’USMA et la JSK. Le sort des Algérois et des Kabyles est scellé avant même la dernière journée de la phase de poules.

Les deux formations, qui ont mal négocié les premières journées de cette étape, croyaient néanmoins à l’exploit avant de sombrer, au cours de cette cinquième journée, respectivement au Maroc et en RD Congo. Les deux matchs joués par les deux clubs algériens étaient tout simplement une désillusion au vu des résultats qui les ont sanctionné. Les Usmistes tout comme les canaris ont chuté sur les scores de 3-1 et 4-1.

C’est surtout les kabyles qui ont le plus déçu pour l’occasion car ayant chuté face à un vita club qui a perdu ses deux premiers matchs à domicile, et qui fermait la marche de son groupe. Cela n’a pas pour autant empêché les Congolais, déjà éliminés avant cette journée, de sauver l’honneur en infligeant une cinglante défaite aux Algériens et qui risque d’enfoncer davantage la JSK dans la crise.

Ces deux éliminations risquent fortement d’être suivies par deux autres. Allusion faite au PAC, en coupe de la Confédération, et au MCA, en coupe arabe des clubs. Il y a quelques mois, les sélections nationales olympique et des locaux, avaient également connu des éliminations amères dans les qualifications des championnats d’Afrique de leurs catégories respectives.

Tous ces échecs confirment encore une fois, et on ne peut mieux, que le trophée continental remporté par la sélection nationale première lors de l’été dernier en Egypte n’est en vérité que l’arbre qui cache la forêt. Une réalité que le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, reconnaît lui même, et le nouveau système pyramidal de la compétition qui sera appliqué dès la saison prochaine se veut une nouvelle tentative pour remédier à cette situation critique que traverse le football local.

Ce dernier connait au passage une « fuite » sans précédent de ses meilleurs joueurs vers notamment le championnat tunisien, ce qui contribue davantage dans l’affaiblissement des clubs locaux, déjà au bord de la faillite sur le plan financier.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here