PARTAGER

La JS Kabylie, qui retrouve la plus prestigieuse compétition inter-clubs en Afrique, n’est qu’à 90 minutes de la phase de poules, son principal objectif dans cette compétition. Mais les Canaris risquent d’avoir une mauvaise surprise en cas de qualification à cette étape.

En effet, selon les propos du président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, lui-même lors de la conférence de presse qu’il a animée en marge de l’assemblée générale extraordinaire de son instance avant-hier, le stade du 1er novembre, le jardin préféré des protégés de l’entraineur français, Velud, a peu de chances d’être homologué pour les matchs de poules.

Par ailleurs, le représentant algérien, qui s’est imposé à domicile face au Horoya Conakry de la Guinée au match aller du deuxième tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique, nourrit déjà des appréhensions en prévision de la deuxième manche prévue dans quelques jours dans la capitale guinéenne. Ces inquiétudes ont trait notamment au volet sécuritaire, a-t-on appris auprès de la direction de la formation phare de la Kabylie.




À cet effet, notre source fait savoir que le président de la JSK, Cherif Mellal, compte saisir la FAF pour que cette dernière saisisse à son tour la CAF afin que celle-ci veille à ce que la sécurité soit renforcée au match retour contre Horoya Conakry. Le boss des «Canaris» affirme dans ce registre que les responsables du club guinéen ont proféré des menaces à l’encontre de la délégation de la JSK à la fin de la rencontre de samedi.

« Les responsables de Horoya Conakry ne s’attendaient pas à ce qu’on s’impose par 2 buts à 0 et pour nous intimider, ils nous ont menacés à la fin du match. On saisira la FAF à propos de ces menaces pour qu’elle saisisse la CAF afin que la sécurité soit renforcée au match retour. On ne va pas se laisser faire », a déclaré le président de la JSK.

Faisant de la qualification de son équipe à la phase de poules l’un de ses objectifs cette saison, Mellal promet que même si la mission ne sera pas facile face à une équipe qui ambitionne d’aller le plus loin possible en cette Champions league africaine, la JSK reviendra avec la qualification de son déplacement à Conakry.




« On a remporté la première manche, mais il reste la deuxième qu’on va jouer le 29 de ce mois. Notre mission ne sera pas aisée, mais on reviendra avec la qualification de Conakry. », a-t-il promis.

Ayant tablé sur une large victoire, le boss kabyle a eu quelques regrets au coup de sifflet final, suite aux multiples occasions ratées, notamment en première mi-temps. « On a fait un match plein face à Horoya Conakry qu’on a battu par deux buts à zéro, mais on aurait pu l’emporter avec un score plus lourd. On s’était créés plusieurs occasions, mais on n’a pas réussi à les concrétiser toutes.

On aurait aimé gagner par un score plus lourd pour ne pas compliquer notre tâche au match retour. Je crois que notre victoire par 2 buts à 0 sur notre terrain est un résultat sécurisant, cependant on ne doit pas pour autant dormir sur nos lauriers. On ira à Conakry avec la ferme détermination de revenir avec le billet qualificatif pour la phase de poules », a assuré Mellal.
Hakim S.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here