PARTAGER

Le WA Tlemcen, qui a gâché une belle occasion d’assurer son accession lors de la précédente journée, s’est rendu plus tôt que prévu à Chlef où l’attend samedi (16h00) la « finale » de la montée en Ligue 1 de football face à l’ASO locale.

L’entraîneur Fouad Bouali, qui a essuyé d’énormes critiques après la défaite à domicile face à l’US Biskra (1-0) dimanche dernier dans le cadre de la 29e et avant-dernière journée de la Ligue 2, a préféré « fuir » la pression qui s’est installée à Tlemcen pour préparer le rendez-vous décisif qui attend les siens pour leur dernière sortie cette saison.




Les gars de la ville des « Zianides » sont désormais dos au mur, du moment qu’ils auront besoin de l’emporter pour assurer leur retour parmi l’élite qu’ils ont quittée depuis six années. Même un nul n’arrangerait pas leurs affaires et sera plutôt favorable à l’adversaire, un concurrent direct dans la course à l’accession.

L’USB a été le premier club à avoir assuré sa montée après sa victoire à Tlemcen. La course concernant les deux autres promus se limite à trois formations : le WAT, l’ASO et le NC Magra.

Le WAT, qui a accédé en Ligue 2 lors de l’avant-dernière saison, table beaucoup sur un retour en Ligue 1 dès l’exercice à venir, sauf qu’il s’est compliqué l’existence au moment où personne ne s’y attendait.




En s’inclinant à domicile face à l’USB, les camarades de Bougueche auront besoin de trois points pour cueillir les fruits d’une longue saison de dur labeur, mais l’adversaire ne l’entendra certainement pas de cette oreille.

Les Chélifiens, qui avaient battu leur adversaire du jour lors du match aller à Tlemcen (3-2), sont mieux placés pour décrocher le deuxième ticket donnant accès en Ligue 1, vu qu’ils auront besoin de seulement un nul pour atteindre leur objectif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here