Accueil LIGUE 2 NEWS Ligue 2 (19e journée) : Le MCBOS cale, la JSMB cartonne, le...

Ligue 2 (19e journée) : Le MCBOS cale, la JSMB cartonne, le HBCL seul en tête à l’Est

PARTAGER

Le match au sommet de la 19e journée de Ligue 2, entre le leader MCB Oued Sly et son Dauphin l’ASM Oran s’est soldé par un nul vierge (0-0), un résultat qui fait les affaires du CRB Témouchent qui revient à quatre longueurs du premier, à seulement trois journées de la tombée de rideau, alors que dans le groupe Centre la JSM Bejaia a cartonné et à l’Est le HB Chelghoum Laïd est désormais seul aux commandes.

Outre le fait d’avoir raté l’occasion de recoller au leader, le club Asémiste a laissé filer même la deuxième place qui était sienne, et c’est désormais le CR Témouchent qui l’occupe, après sa courte mais précieuse victoire contre le SC Aïn Defla (1-0).

Toujours dans le Groupe Ouest, et dans le bas du tableau, le mal classé CRB Aïn Oussera a réussi une très bonne opération dans la course au maintien, en allant s’imposer (4-2) chez la lanterne-rouge, l’OM Arzew.




Une belle performance grâce à laquelle le CRBAO remonte à la 8e place au classement général, avec 21 points, au moment l’OMA, dont le compteur est resté bloqué à seulement 11 unités est définitivement condamné au purgatoire.

Dans le Groupe Est, les débats ont été nettement plus chauds, mais aussi pleins de rebondissements, particulièrement entre les candidats à l’accession : USM Annaba, HB Chelghoum Laïd et US Chaouia.

En effet, à quelques encablures du coup de sifflet final, ces trois clubs étaient tous tenus en échec, et semblaient donc se diriger droit vers des résultats nuls qui allaient maintenir le statu quo en tête du classement. Mais en l’espace de quelques secondes, plusieurs rebondissements se sont produits.




Certes, l’USMAn est restée impuissante jusqu’au bout dans son duel contre le NRB Teleghma (0-0), mais dans les deux autres confrontations, les choses ont considérablement bougé.

En effet, tenus en échec (1-1) jusqu’à la 90′, respectivement par le NRB Teleghma et l’AS Khroub, le HBCL et l’US Chaouia ont admirablement exploité le temps additionnel pour remporter de précieuses victoires, qui pèseront probablement très lourd dans le décompte final.

Le club de Chelghoum Laïd a été le premier à passer à l’action, en obtenant un penalty, qu’il a transformé dans la foulée, avant de se voir imité par les Chaouis une poignée de secondes plus tard, à travers l’inscription d’un deuxième but, synonyme de victoire.




Ainsi, le HBCL devient seul leader, avec deux points d’avance sur l’USMAn, alors que l’USC reste solidement accroché à sa troisième place, en attendant la dernière ligne droite du parcours, qui s’annonce décisive.

Dans le bas du tableau, et malgré sa victoire contre le DRB Tadjenanet (2-0), le MSP Batna semble déjà condamné au purgatoire, car même en remportant ses trois prochains matchs, il comptera toujours parmi les quatre derniers qui descendront au palier inférieur. Ce qui également le cas de l’USM Blida dans le Groupe Centre, lui qui a alourdi son bilan catastrophique par une nouvelle défaite ce mardi, en s’inclinant (4-0) chez le CR Béni-Thour.

La bonne affaire dans ce Groupe Centre a probablement été celle de l’USM El Harrach, qui a réussi une très belle remontée au classement général (5e/28 pts) après sa courte mais précieuse victoire contre le MO Béjaïa (1-0).




Le contraste avec l’autre club de Yemma Gouraya, la JSM Béjaïa, qui en bon leader s’est facilement imposé contre le RC Kouba (3-0), portant son avance à trois longueurs sur le nouveau dauphin le RC Arbaâ, qui l’a difficilement emporté contre l’Etoile de Ben Aknoun (2-1).

En effet, les Algérois avaient tenu bon pratiquement jusqu’à la fin du match, et semblaient s’acheminer droit vers un bon résultat nul , mais le RCA y a cru jusqu’au bout et a réussi à trouver une nouvelle faille, pour ajouter un deuxième but, et l’emporter ainsi (2-1).

Une précieuse victoire, qui le maintient dans la course à l’accession, en attendant les résultats des trois dernières journées, pendant lesquelles beaucoup de choses devraient arriver, dans le haut comme dans le bas du tableau.