PARTAGER

Le CR Belouizdad, leader de la Ligue 1 avant sa suspension en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), a tenu à préciser mardi qu’il était prêt à «relever le défi», dans le cas où la compétition reprendra ses droits.

«A ceux qui n’ont pas saisi notre position. Dans le cas où les pouvoirs publics décident de la reprise du championnat, le CRB relèvera le défi», a indiqué le club algérois dans un communiqué laconique publié sur sa page Facebook. Ce nouveau communiqué intervient après celui publié samedi, à propos de la situation sanitaire au pays et la nécessité de suspendre définitivement la compétition.




«La santé des joueurs, staffs, supporters de tous les clubs et, au-delà, celle de l’ensemble de nos compatriotes, est une priorité pour le CRB qui veille scrupuleusement au respect des consignes édictées par les autorités et les instances de la santé», avait assuré le Chabab dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Un communiqué qui a été largement commenté dans les réseaux sociaux, mais également par les acteurs du football national, à l’image du président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar.




«Je ne vais pas condamner le communiqué, je respecte l’avis du CRB. Mais, il était préférable que le club transmette sa proposition par courrier à la LFP ou la FAF et ne pas publier sur les réseaux sociaux.

En tant que président de la LFP, je suis prêt à recevoir les propositions de l’ensemble des clubs professionnels, d’autant que la situation actuelle nécessite de larges consultations, mais il y a des manières de le faire», a-t-il déclaré à l’APS.




Avant la suspension de la compétition, le Chabab occupait la tête du classement avec 40 points, soit trois longueurs d’avance sur ses deux poursuivants directs, l’ES Sétif et le MC Alger. Le CRB et le «Doyen» comptent un match en retard à disputer.

Le reste de la saison 2019-2020 des Ligues 1 et 2 est programmé sur une période de 8 semaines, dès la levée du confinement et après une période de préparation de 5 à 6 semaines, quelle que soit la date arrêtée par les pouvoirs publics, selon la feuille de route de la Fédération algérienne de football (FAF).

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here