Accueil AFRIQUE Kamo Malo, sélectionneur du Burkina Faso : «Satisfait du contenu malgré l’échec»

Kamo Malo, sélectionneur du Burkina Faso : «Satisfait du contenu malgré l’échec»

0
PARTAGER

Le sélectionneur de l’équipe burkinabé Kamo Malo, s’est dit « satisfait » de la prestation de ses joueurs, auteurs d’un match nul mardi face à l’Algérie (2-2), au stade Mustapha-Tchaker de Blida, synonyme d’élimination aux éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

« Je suis partagé entre la satisfaction du contenu et l’échec de ne pas se qualifier pour les barrages. Je pense qu’il y avait place à une qualification, mais c’est ça le football. Nous avons réalisé un bon match, pour une équipe qui est en pleine construction. Je retiens ce fait positif. ça sonne la naissance d’une équipe qui a tout pour grandir », a réagi le sélectionneur des « Etalons », cité mercredi par les médias locaux.




Alors qu’elle avait besoin d’une victoire pour passer en barrages, l’équipe du Burkina Faso s’est contentée du point du matchnul face aux champions d’Afrique, réussissant à deux reprises à revenir au score. L’Algérie a terminé en tête avec 14 points, à deux longueurs d’avance sur son adversaire du jour. Le Niger suit derrière à la 3e place (7 pts), alors que le Djibouti ferme la marche avec 0 point.

« Ce qui nous a manqué ?, c’est l’expérience. Nous avons présenté une jeune équipe, qui aurait pu faire la différence si elle avait un peu plus de métier, chose qui nous a empêché de transformer les occasions qui nous nous sommes créées. Dans l’ensemble, je suis satisfait », a-t-il ajouté.




Pour Malo, cette campagne éliminatoire qui a pris fin sur un échec, constitue une « bonne préparation » en vue de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021 (reportée à 2022, ndlr) au Cameroun (9 janvier – 6 février).

« Ces éliminatoires de la Coupe du monde 2022 ont constitué pour nous une bonne préparation pour la CAN-2021. Nous allons nous appuyer sur ça, pour préparer le rendez-vous continental ». Avant de conclure : « C’est vrai que nous sommes éliminés aujourd’hui, mais nous n’avons pas perdu lors de cette campagne (4 victoires et 2 nuls, ndlr). Il y’a eu des leçons à tirer. Nous devons faire un bilan sans complaisance de ce que nous avons réalisé, pour repartir en avant et grandir d’ici à la CAN-2021 ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici