PARTAGER

L’entraîneur suisso-tunisien de la JSM Béjaïa, Moez Bouakaz, a démissionné de son poste, moins d’une semaine après l’élimination de son équipe en 32es de finale de Coupe d’Algérie, a annoncé mardi le club pensionnaire de la Ligue 2 sur sa page Facebook.

« Bououkaz a pris la décision de démissionner de son poste. A la suite d’une réunion qui a eu lieu hier (lundi) après-midi qui était consacrée à la préparation pour la phase retour du championnat, l’entraîneur tunisien a fait part de son envie de partir. Le coach avait annoncé qu’il ne pouvait plus poursuivre la mission pour laquelle il a été recruté il y a trois mois. La direction du club et en premier lieu le président du conseil d’administration de la SSPA, Boudjelloud Abdelkrim, a répondu favorablement à cette demande », a indiqué le club dans un communiqué.




Outre son élimination devant son public en « Dame Coupe » face à l’ES Sétif (2-2, aux t.a.b : 7-8), la JSMB a bouclé la phase aller du championnat à une triste 15e et avant-dernière place au classement avec 11 points et un match en retard à disputer face à son voisin du MO Béjaïa.

Bouakaz, dont il s’agissait du deuxième passage à la JSMB, avait rejoint le club de « Yemma Gouraya » en septembre dernier, en remplacement de Mohamed Lacet.

Rappelons que le technicien suisso-tunisien avait conduit la JSMB à la finale de la Coupe d’Algérie 2018-2019, perdue face au CR Belouizdad (2-0), avant de s’engager durant l’été avec la JS Saoura, mais sans pour autant entamer la saison avec les gars de Béchar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here