PARTAGER

La direction de la JS Saoura et l’entraîneur Lyamine Bougherara ont trouvé mardi un accord pour une séparation à l’amiable suite aux derniers mauvais résultats concédés par l’équipe, a annoncé le club pensionnaire de la Ligue 1 sur sa page officielle Facebook.

L’ancien gardien de but international n’est resté que l’espace de trois mois sur le banc de la JSS, lui qui avait remplacé Mustapha Djalit en septembre dernier.

Du coup, la formation de Béchar devient le premier club de l’élite à consommer deux entraîneurs lors de la première partie de la saison.

Le Suisso-Tunisien Moez Bouakaz avait quitté son poste à quelques jours du coup d’envoi de la saison suite à un désaccord avec la direction, rappelle-t-on. La JSS reste sur une mauvaise série de cinq matchs sans victoire en Ligue 1.




Les coéquipiers du capitaine Nacereddine Khoualed ont bouclé la phase aller sur une défaite en déplacement samedi face à l’ES Sétif (2-0).

Eliminée en 16es de finale de la Coupe arabe par les Saoudiens d’Al-Shabab, la JSS tentera de relever la tête samedi prochain en accueillant le DRB Tadjenanet (Ligue 2), dans le cadre des 32es de finale de la Coupe d’Algérie. Bougherara devient ainsi le 8e entraîneur de Ligue 1 à quitter son poste après Mustapha Djalit donc, Denis Lavagne (CS Constantine), Younes Ifticene (USM Bel-Abbès), Karim Zaoui (NC Magra), Arezki Remane (NA Husseïn-Dey), Kheïreddine Madoui (ES Sétif) et Bernard Casoni (MC Alger).

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here