Accueil AFRIQUE JS Saoura – Hearts of Oak, dimanche à 17h45 : Opération remontada

JS Saoura – Hearts of Oak, dimanche à 17h45 : Opération remontada

0
PARTAGER
JS Saoura - Hearts of Oak, dimanche à 17h45 : Opération remontada

La JS Saoura, dos au mur, aura à cœur de renverser la vapeur, dimanche au stade du 20-Août 1955 de Béchar (17h45), face au Ghanéens des Hearts of Oak, pour tenter de valider son billet pour la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine, à l’occasion du 2e tour préliminaire additionnel (retour).

Battue lors de la première manche disputée dimanche dernier à Accra (2-0), la formation de Béchar sera face à la nécessité de réaliser une « remontada » face à une équipe ghanéenne, qui cherchera à préserver son précieux avantage.

« Nous sommes dans l’obligation de remonter les deux buts. Je pense que nous avons les moyens de le faire à domicile, pour peu qu’on soient appliqués et concentrés. Nous allons pressés haut l’adversaire, une manière de l’acculer dans ses derniers retranchements pour le surprendre », a indiqué le coach tunisien de la JSS Kaïs Yaâkoubi.




Sur le plan de l’effectif, la JSS se présentera sans deux de ses cadors : le gardien de but Zakaria Saïdi, suspendu suite à son expulsion dans le dernier quart d’heure du match aller, et le milieu de terrain Mohamed Daoud, blessé à la cheville.

La JSS va devoir ainsi retrouver son terrain fétiche de Béchar, après avoir été contrainte de déménager au stade d’Omar-Hamadi d’Alger, pour recevoir les Mauritaniens de l’ASAC Concorde (1-1), au 2e tour préliminaire (retour).




Cette rencontre se jouera finalement en l’absence du public, suite au refus de l’instance continentale, à une demande formulée par la direction de la JSS.

L’autre représentant algérien dans cette compétition la JS Kabylie, a vu son match face à Royal Léopards, qui devait se jouer dimanche au stade du 1e-novembre de Tizi-Ouzou, reporté à une date ultérieure, en raison de la situation pandémique liée au variant Omicron, dont l’Eswatini est fortement touché, à l’instar de plusieurs autres pays de l’Afrique australe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici