PARTAGER

L’ancien international marocain Abdeslam Ouaddou, qui a rejoint le staff technique de la première équipe nationale algérienne, sous la houlette de Djamel Belmadi, a suscité une grande polémique au Maroc, à un moment où de nombreux marocains s’interrogent toujours sur les raisons ayant empêché cet ancien joueur de Nancy de rejoindre la barre technique des « Lions de l’Atlas ».




Ces interrogations deviennent de plus en plus persistantes après que l’intéressé a posté un tweet sur son compte Twitter, dans lequel il a révélé qu’il n’avait pas reçu de réponse du directeur sportif de la Fédération marocaine de football, qu’il avait sollicité pour bénéficier d’un stage de formation d’entraîneur dans l’une des sélections marocaines.

Et si l’on se réfère à des rapports de presse marocains, le président de la Fédération royale marocaine, Fawzi Lekdjaâ, a piqué une vive colère en ayant en connaissance de la version de Ouaddou, reprochant au directeur technique hollandais son attitude vis-à-vis l’ancien international marocain.




D’ailleurs, selon ces mêmes sources, l’homme fort du football marocain a tout de suite pris attache avec le directeur technique de sa fédération pour l’interroger sur les raisons qui l’ont poussé à ne pas satisfaire la doléance de Ouaddou. Il l’aurait même lessivé tout en le mettant en garde contre la reproduction d’une telle « bévue ».

Les mêmes sources ont ajouté que Lekdjaâ a instruit le directeur sportif de la fédération marocaine de prêter à l’avenir attention aux différentes demandes d’anciens internationaux qui sollicitent de l’aide de la fédération, après la polémique soulevée par le recours de Ouaddou aux services du sélectionneur national algérien pour effectuer son stage pratique.




Pour rappel, l’ancien international marocain, qui entretient d’excellentes relations avec Djamel Belmadi, devait entamer son cycle de formation au sein du staff technique de la sélection algérienne première à l’occasion de la double confrontation face à la Tanzanie en mars dernier.

À son grand malheur, ces deux matchs entrant dans le cadre des éliminatoires de la CAN-2021 ont été reportés à cause de la propagation du nouveau coronavirus (covid-19) qui frappe le monde entier depuis quelques mois.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here