Accueil LES VERTS Grâce aux nouveaux arrivants : Baisse sensible de la moyenne d’âge des...

Grâce aux nouveaux arrivants : Baisse sensible de la moyenne d’âge des Verts

0
PARTAGER
Grâce aux nouveaux arrivants : Baisse sensible de la moyenne d’âge des Verts

Lors de la précédente CAN au Cameroun, la sélection algérienne s’est présentée avec un effectif considéré parmi les plus vieux du tournoi continental.

L’issue de l’aventure algérienne a été un total échec, au grand dam des fans algériens qui ont appelé à l’époque à injecter un sang neuf à l’effectif des Fennecs, en procédant à son rajeunissement.

Mais l’entraineur Djamel Belmadi n’a pas voulu prendre ce risque tout de suite, vu que l’échéance suivante était des plus importantes, car il s’agissait d’une double confrontation face au Cameroun pour le compte des barrages qualificatifs au Mondial-2022.

Mais voilà qu’après le cauchemar vécu par les Verts suite à leur élimination cruelle contre les Lions indomptables, Belmadi a décidé de passer à l’acte. Cela s’est clairement traduit par le onze qu’il a aligné contre l’Iran, dimanche dernier à Doha.




Face à un mondialiste, les Verts, avec un onze complètement remanié, ont surclassé une équipe iranienne qui était sur une série de matches sans défaite. L’équipe nationale a ainsi conclu le regroupement du mois de juin de manière idéale, ce qui a suscité les éloges des supporters et des spécialistes.

Ces derniers prédisent le retour de l’équipe algérienne après le bon rendement affiché lors des trois rencontres. D’ailleurs, le fait d’éviter la défaite contre l’Iran, malgré les grands changements opérés dans le onze de départ, et la participation de nombreux jeunes est de bon augure.

Ces jeunes ont gagné des points et vont relancer la concurrence, surtout pour les joueurs qui commencent à voir le poids des ans peser sur leurs épaules. Il s’agit du troisième succès consécutif pour les Verts en une semaine et c’est la meilleure façon d’oublier la défaite face au Cameroun lors du match retour du tour décisif, qualificatif à la Coupe du monde, en mars dernier (1-2).




C’est une nouvelle série de matches sans défaite qui est enclenchée, après le précédent record qui s’est arrêté à 35 rencontres.

Sur le plan effectif, Djamel Belmadi se réjouit du niveau montré par ses joueurs, notamment les nouveaux, à l’image du gardien de but, Anthony Mandrea (25 ans), du latéral droit, Akim Zedadka (27 ans), du défenseur axial, Mohamed Amine Tougaï (22 ans), du milieu de terrain, Abdelkahar Kadri (21 ans), de l’ailier Billal Brahimi (22 ans), sans oublier Yanis Hamache (22 ans), Billel Omrani (29 ans), Riad Benayad (25 ans) ou encore Mohamed El-Amine Amoura (22 ans).

Ces éléments ont sensiblement fait baisser la moyenne d’âge de la sélection, qui peut se targuer d’avoir assuré l’avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici