PARTAGER

Joueur très apprécié par le sélectionneur national, Djamel Belmadi, qui n’a pas hésité à le titulariser, le milieu offensif Yacine Benzia se trouve dans une situation compliquée au sein de son club turc, Fenerbhaçe.

En effet, ce dernier a décidé de se passer des services du joueur algérien en prévision de la deuxième partie de la saison. Un coup dur pour l’ex-Lillois formé à l’O. Lyon, qui voit ainsi sa participation à la prochaine CAN remise en cause.



Selon la presse turque, le staff de Fenrebhaçe a pris la décision de ne pas compter sur les services du milieu de terrain algérien pour la phase retour du championnat. Il a été, de ce fait et à la surprise générale, écarté de l’effectif au profit d’un autre joueur.

Une décision lourde de conséquences pour Benzia, qui risque désormais une fin de saison à blanc dans la mesure où le mercato a fermé ses portes en Europe le 31 janvier dernier.

A moins d’un transfert vers un championnat où la période des transferts est encore ouverte, à l’image de la Chine ou de la MLS, Benzia ne pourra pas rejouer avant la saison prochaine.



Ce qui l’éliminera de facto, le cas échéant, de la CAN-2019, étant donné que Djamel Belmadi a dit clairement que « le temps de jeu sera un facteur de sélection déterminant ».

Il était prévu que Benzia quitte Fenerbahçe cet hiver après une première moitié de saison décevante, mais personne ne s’attendait à ce que la situation prenne une telle trajectoire. Ce n’est pas le cas pour son compatriote et coéquipier en club, Islam Slimani.

Ce dernier, qui vient lui aussi de passer une première partie de saison compliquée, a été conforté par son club. Selon la même source, l’entraineur de Fenerbache a pris langue avec l’attaquant algérien, lui lançant des mots forts, histoire de l’encourager : « Vous êtes l’homme qui a inscrit tous les buts qu’on a vus, vous êtes l’un des meilleurs pivots d’Europe. Vous vivez une période difficile.



Si vous croyez en vous et que vous vous dites que vous pouvez revenir au même niveau qu’avant, et que vous avez confiance en vous-même et que vous vous fiez davantage à vous-même, vous pourrez revenir à votre niveau d’antan ».

Cette intervention était du reste inévitable, d’autant plus que le coach n’a plus le choix, car en plus de la bataille engagée pour sauver le club de la relégation, l’équipe est encore en course en Europa League, et il se trouve que l’ancien centre-avant du CRB est le seul attaquant de pointe que l’équipe possède, Roberto Soldado étant non qualifié à jouer cette compétition, une aubaine pour Slimani de continuer a jouer et pourquoi pas faire oublier ses déboires de la phase aller en enchaînant les buts.



C’est le souhait majeur du sélectionneur national Belmadi, qui continue à son tour à croire en le meilleur buteur de l’équipe nationale en activité, notamment en prévision de la prochaine CAN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here