PARTAGER

Sur sa pelouse du Roazhon Park, le Stade Rennais a décroché une victoire probante face aux Anglais d’Arsenal (3-1), ce jeudi soir, en huitième de finale aller de l’Europa League. Titulaires, les deux internationaux algérien du club breton Ramy Bensebaïni et Mehdi Zeffane ont été impliqués sur deux buts.

Dans une ambiance folle, Arsenal a vite calmé les ardeurs bretonnes. Sur sa première incursion dans le camp rennais, la troupe d’Unai Emery a su marquer sur un faux centre d’Alex Iwobi, curieusement jugé par Thomas Koubek, pour ouvrir le score avec l’aide du poteau (0-1, 3e).




Le match a basculé à la 42e minute, lorsque le défenseur des Gunners Sokratis Papastathopoulos, pris de vitesse dans son dos par Ismaïla Sarr, a vu jaune pour la deuxième fois et laissé ses coéquipiers à 10.

Benjamin Bourigeaud a égalisé dans la foulée, en deux temps, d’une sublime demi-volée (1-1, 42e), et la confiance a changé de camp.




La seconde mi-temps n’a été qu’une succession de vagues bretonnes à même de faire sauter la digue londonienne. Seul Cech a réussi à contenir un temps les assauts bretons. Alors, le sort s’en est mêlé. Sur un centre anodin de Mehdi Zeffane, Nacho Monreal a trompé son gardien et remis Rennes devant (2-1, 65e).

Sur un nuage, Rennes enfonçait le clou en fin de rencontre. Servi par Ramy Bensebaïni, Lea-Siliki distillait un excellent centre pour Sarr qui de la tête catapultait le cuir au fond des filets (3-1, 88e), celui qui donne un léger matelas aux Bretons avant de se rendre à l’Emirates jeudi prochain.




PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here