Accueil EURO Euro 2020 : Les Outsiders Pour La Suite Du Tournoi

Euro 2020 : Les Outsiders Pour La Suite Du Tournoi

0
PARTAGER

Les outsiders qui pourraient remporter l’euro 2020

Le premier tour de l’Euro 2020 s’est terminé avec l’épilogue du groupe F. Place maintenant aux matchs à élimination directe où les grands favoris de l’épreuve tels que la France, l’Allemagne, l’Espagne, la Belgique et l’Italie tenteront de cheminer jusqu’au Graal. Dans le même temps, des outsiders à l’image du Danemark, qualifié face à la Russie et soutenu par les fans du jeu Book of Vikings, essaieront de confirmer leur bon début de compétition. Zoom sur ces pays qui n’étaient pas forcément attendus, mais qui pourraient à la surprise générale remporter le tournoi.

Pays de Galles : Comme un air de 2016

Pourtant demi-finaliste de l’Euro 2016 après avoir éliminé successivement l’Irlande du Nord et la Belgique, le Pays de Galles n’avait pas la faveur des pronostics au début de cette édition. Cependant, emmenés par le duo offensif Ramsey-Bale, les Gallois ont montré du caractère pour se sortir d’un groupe où l’Italie, la Turquie et la Suisse faisaient office d’équipes favorites. Ils débutent leur compétition par un nul (1-1) arraché à la 74e minute face à la Suisse. Surpris à la 49e minute par Embolo sur un service de Shaqiri, les Gallois vont batailler pendant toute la seconde période pour obtenir gain de cause grâce à Francisco Moore. Lors de leur seconde sortie, ils vont se montrer plus croquants au Stade olympique de Bakou face à la Turquie. Grâce à des réalisations d’Aaron Ramsey et de Connor Roberts, ils s’imposent sans trembler par un score de deux buts à zéro. Assurés de terminer parmi les huitièmes de finaliste, les coéquipiers de Gareth Bale vont ensuite baisser les bras face à l’Italie qui termine en tête de la poule avec 9 points. Au terme du premier tour, le Pays de Galles finit à la deuxième place du groupe A avec 4 points et une différence de buts de +1. Il tentera de rééditer l’exploit de l’édition précédente, et ce dans un tableau où ils se retrouveront avec l’Angleterre, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Danemark.

Danemark : Les favoris des fans de Book of Vikings

Le Danemark, c’est déjà la belle histoire de l’Euro. Avec zéro point au compteur après deux rencontres, l’équipe scandinave est parvenue à se hisser au second tour en s’imposant sur un large score de 4 buts à 1 face à la Russie. Logés dans le groupe B au côté de la Belgique, la Russie et la Finlande, les Danois débutent le tournoi par une défaite contre les Finlandais. Tombés dans l’émotion après le malaise cardiaque de Christian Eriksen et l’interruption du match, ils n’ont jamais su se reprendre dans la rencontre et perdent sur un but signé Joel Pohjanpalo. Lors du deuxième match face aux Diables rouges de la Belgique, les coéquipiers de Kasper Schmeichel vont également courber l’échine, et cette fois-ci sur un score de 2 buts à 1. Lancés pourtant parfaitement dans la rencontre sur une réalisation de Youssouf Poulsen, les Vikings vont céder suite à l’entrée en jeu de Kevin De Bruyne, le milieu de terrain de Manchester City absent depuis sa blessure en finale de la Ligue des Champions européenne. À la dernière journée de la poule, la Finlande, la Russie et le Danemark pouvaient tous finir à la deuxième place, mais c’est finalement les coéquipiers de Christian Eriksen qui ont obtenu le précieux sésame en s’imposant par 4 buts à 1 contre la Russie. Les réalisations portent le nom de Damsgaard (38e), Poulsen (59e), Christensen (79e) et Mæhle (82e).

Qualifié avec 3 points seulement au compteur, le Danemark est aujourd’hui l’un des outsiders sérieux pour la suite du tournoi. L’équipe a su tirer leçon des erreurs de ses deux premières rencontres pour s’offrir une place en huitième de finale. Et elle peut compter visiblement sur une longue liste de supporters, notamment les fans du jeu Book of Vikings. Cette machine à sous remplie d’aventure dont le thème porte sur les Vikings passionne une multitude de personnes. Elle est conçue par le développeur de logiciel Pragmatic Play et dispose d’une grille de 5 rouleaux. Elle permet de parier sur 10 lignes de paiement et présente des symboles propres au monde scandinave. Au nombre de ceux-ci, il y a des guerriers Vikings, des livres de sortilège et des casques vikings à cornes. Jouable aussi bien sur les ordinateurs portables que depuis les appareils mobiles, Book of Vikings séduit également par ses graphismes captivants et ses effets sonores entrainants. Elle est munie de multiples fonctionnalités parmi lesquelles il y a un joker, un symbole de dispersion, des free spins et des multiplicateurs.

Si vous souhaitez profiter du jeu Book of Vikings tout en supportant le Danemark, vous devez vous inscrire sur l’un des meilleurs sites alimentés par Pragmatic Play. Vous avez le choix entre les plateformes telles que Magical Spin, Ma Chance Casino et Tortuga Casino. Ces divers casinos opèrent légalement dans l’univers des jeux d’argent et de hasard et sont spécialement équipés pour garantir un environnement de jeu sûr. Ils sont en mesure de vous accorder d’intéressants bonus, de quoi booster votre capital et gagner gros. Détenteurs d’un service clientèle dynamique et compétent, ils peuvent vous offrir une assistance efficace, et ce dans les plus brefs délais. Cerise sur le gâteau, ils vous donnent la chance de jouer gratuitement et sans téléchargement à la machine à sous Book of Vikings. Vous pouvez ainsi tester le jeu et bien comprendre ses fonctionnalités avant d’y dépenser vos fonds.

Autriche : Enfin les premières victoires !

Débarqué à l’Euro avec un large contingent de joueurs évoluant en Allemagne, l’Autriche était logée dans un groupe où les Pays-Bas et l’Ukraine partaient largement favoris. Pourtant, les coéquipiers de Marko Arnautović vont surprendre plus d’un en finissant à la seconde place de la poule avec 6 points. Ils ont débuté sous les chapeaux de roues en s’imposant sur un score de 3 buts à 1 face à la Macédoine du Nord. Ils n’ont pas pu par contre grand-chose face aux Oranges des Pays-Bas au Johan Cruyff Arena à Amsterdam. Défaits 2 buts à 0 sur des réalisations de Memphis et de Dumfries, ils se sont repris lors de la troisième rencontre les opposant à l’Ukraine. Ils ont en effet remporté la partie sur le plus petit des scores (1-0). Avec deux victoires, ils terminent deuxièmes derrière les Hollandais. Pour la suite de la compétition, ils font partie des Outsiders et peuvent compter sur les exploits de David Alaba pour la suite de l’Euro.

République tchèque : Un des trois meilleurs troisièmes

Terre de football, la République tchèque s’est souvent montrée intéressante lors des grandes compétitions. Mis dans le groupe D en compagnie de l’Écosse, de la Croatie et de l’Angleterre, l’équipe commence sa campagne par une victoire contre les Écossais. Emmenée par un fantastique Patrik Schick, auteur d’un doublé, elle s’est imposée par 2 buts à zéro. Grâce une fois encore à l’attaquant du Bayern Leverkusen Schick, elle concède le nul face à la Croatie. Mais, trop juste contre l’Angleterre, elle laisse filer trois points au profit d’une défaite (1-0). Avec une victoire et un match nul, la République tchèque finit à la troisième place. Et même si elle semble moins armée que la génération dorée de l’édition de 2004 remportée par la Grèce, elle garde toutes ses chances d’aller encore plus loin dans le tournoi. En attendant, elle devra se frotter aux Pays-Bas dès les 8e de finale.

Croatie : Dans la continuité du mondial ?

Vice-champion du monde, la Croatie a connu une campagne 2018-2020 très difficile, et ce en raison du vieillissement de ses cadres. L’Euro se présentait alors clairement pour les coéquipiers de Luka Modrić comme une occasion de se refaire une image. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ont su saisir l’opportunité. Pourtant, les choses ont très mal commencé avec une défaite face à l’Angleterre. Très poussifs dans un match dominé par les Anglais, les Croates ont rarement inquiété les Three Lions au mythique stade de Wembley. Leur seconde rencontre s’est soldée par un score de parité (1-1) face à la vaillante équipe tchèque. Une fois encore mis en difficulté, ils n’ont dû compter que sur un but éclair de Ivan Perišić, l’ailier gauche de l’Inter Milan pour s’en sortir. Le troisième match a vu les Croates sortir les griffes pour venir à bout de l’Écosse. Grâce à des buts de Vlašić (17e minute), Modrić (62e minute) et Perišić (77e minute), ils accèdent au second tour sur un score de 3 à 1. Ils prennent ainsi la seconde place du groupe derrière les Anglais et vainquent par la même occasion la malédiction qui poursuit les vice-champions du monde. En effet, L’Italie en 1996, l’Allemagne en 2004 et la France en 2008 ont toutes été sorties au premier tour de l’Euro alors qu’elles avaient fini deuxième à la Coupe du monde.

Suède : Terminé en tête devant l’Espagne

Très peu de parieurs, notamment les fans de Book of Vikings, voyaient les Suédois de jouer les premiers rôles dans un groupe où se trouve l’Espagne, la Pologne de Lewandowski et la Slovaquie. Privés de Zlatan Ibrahimović, ils ont tenu tête aux Espagnols au Stade La Cartuja à Séville. Solides défensivement, ils obtiennent un nul vierge (0-0). Quatre jours plus tard, grâce à un pénalty signé Forsberg, ils ont battu la Slovaquie à Saint-Pétersbourg dans une rencontre où ils ont tout tenté. Face à la Pologne lors de la dernière rencontre, ils s’imposent 3 buts contre 2 dans un match où ils se sont vus rejoindre deux fois au score par les Suédois emmenés par l’inévitable Robert Lewandowski. Ils terminent à la tête de la poule avec 7 points et figurent parmi les outsiders pour les matchs à élimination directe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici