PARTAGER

Le Tribunal arbitral sportif algérien (TAS) a rendu son verdict concernant l’appel formulé par le CR Belouizdad qui espérait récupérer les trois points déflaqués par la LFP en début de saison après avoir déclaré forfait pour le premier match du championnat contre l’ASAM pour absence de licences.

Le TAS a jugé irrecevable dans la forme l’appel du Chabab, l’enfonçant davantage, car tout le monde dans le club banlieusard de la capitale tablait sur la récupération des trois unités en question pour espérer conforter les chances de l’équipe dans la course au maintien. Face à ce verdict, les dirigeants des Rouge et Blanc de Laaquiba ont décidé de recourir au TAS de Lausanne.




C’est ce qu’a d’ailleurs annoncé le directeur général du club, Saïd Allik. Un scénario semblable à celui du RC Relizane, il y a de cela plus d’une année, et qui a été toutefois débouté, et contraint d’évoluer depuis la saison passée en Ligue 2.

Les dirigeants du CRB ont expliqué dans leur requête au TAS que leur équipe a été contrainte de déclarer forfait car la LFP ne lui avait pas remis les licences des joueurs, lesquels s’étaient présentés sur le terrain. La LFP ne voulait pas délivrer les licences des joueurs au CRB en raison des dettes du club qui dépassent un milliard de centimes.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here