PARTAGER

Même s’il est rarement sous les feux de la rampe, l’attaquant algérien de l’Etoile du Sahel, Karim Aribi, qui a rejoint cette formation en provenance du DRB Tadjnanet, est en train de voir sa cote monter en flèche.

Grâce à son parcours de premier ordre avec son club en Ligue des champions d’Afrique cette saison, où il caracole en tête du classement des meilleurs buteurs avec 11 réalisations, Aribi fait l’objet de plusieurs convoitises hors de Tunisie.




Une aubaine pour la direction de son club qui fait face à un véritable problème, après que la FIFA l’ai contraint de payer pas moins de 1,4 million de dollars aux Egyptiens du Ahly d’Egypte dans le cadre de l’affaire du joueur ivoirien Souleiman Coulibaly.

D’ailleurs, le président de l’ES Sahel, Chareeddine, s’est dit désormais prêt à transférer son goleador algérien vers une autre équipe, alors que jusque-là il écartait totalement cette option.




En effet, le boss de la formation tunisienne a déclaré au micro d’une radio locale : «Nous avons décidé de mettre Aribi sur le marché des transferts. Nous accepterons désormais une éventuelle offre intéressante pour le club.

Il s’agit d’un très bon joueur, qui a contribué grandement dans les derniers sacres du club, aussi bien sur le plan local qu’international, mais nous n’allons pas nous opposer à son vœu de vivre une expérience loin de la Tunisie. Son transfert devrait également nous permettre de renflouer nos caisses, et éviter par là même une sanction de la part de la FIFA».




Et d’ajouter : «Nous avons reçu des offres pour Aribi qu’on est en train d’étudier. Il faut savoir toutefois que le fait de chercher à s’acquitter de l’amende que nous a infligé la FIFA ne voudrait pas dire que nous avons fixé le prix de la libération du joueur à 1,4 millions dollars qui équivaut au montant de l’amende. Loin s’en faut, car nous exigeons un montant supérieur à celui-là».




Dans le même registre, il y a lieu de souligner l’intérêt accordé par le club égyptien de Pyarmids au joueur algérien, comme l’avait indiqué le directeur sportif de richissime club, Hani Saïd. Les dirigeants de l’ES Sahel évoquent également des offres en provenance de clubs arabes et européens.

Pour rappel, Aribi a été retenu pour la première fois par le sélectionneur national, Djamel Belmadi, à l’occasion de la double confrontation contre le Zimbabwe en mars dernier en éliminatoires de la CAN-2021, avant que les deux matchs ne soient reportés pour cause de coronavirus.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here