Accueil LES VERTS Équipe nationale : Yacine Adli digne remplaçant de Guedioura

Équipe nationale : Yacine Adli digne remplaçant de Guedioura

0
PARTAGER

Dans les milieux proches de l’entraîneur national, Djamel Belmadi, on laisse entendre que ce dernier suit de très près trois joueurs binationaux évoluant en Europe.

Et même si ces sources préfèrent garder au secret les noms des cibles du coach national, il n’en demeure pas moins qu’on a pu apprendre qu’il s’agit d’un milieu défensif, d’un arrière axial ainsi que d’un attaquant de pointe.

Concernant le poste de milieu défensif, deux joueurs évoluant dans le vieux continent sont en train de gagner des échelons, au point de se présenter comme sérieux candidats pour prendre le relais d’Adlene Guedioura, qui se rapproche de la retraite.




Allusion faite notamment à Yacine Adli qui continue de sortir des grands matchs avec son club français, les Girondins de Bordeaux, dont le dernier en date vendredi passé sur le terrain de l’O Lyon.

Les prestations du joueur formé au PSG le mettent désormais sous les projecteurs du sélectionneur national. Face aux Lyonnais par exemple, il a récupéré un très grand nombre de ballons.

C’est grâce à l’un de ces ballons d’ailleurs, que son équipe a égalisé, avant que les locaux ne reprennent l’avantage dans les derniers instants de la rencontre.




Il faut dire, en évoquant toujours Adli, qu’il pourrait rendre de gros services pour le milieu de terrain algérien s’il venait d’opter pour les Verts.

On se rappelle que lors de la précédente saison, Yacine Adli, qui bouclera ses 21 ans le 29 juillet prochain, avait inscrit un but face à l’O Marseille sous les yeux du sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, présent ce jour- là au Vélodrome dans le cadre du programme «OM Africa. »

Après le match, Adli est revenu sur cette présence en zone mixte « J’ai pu le rencontrer, a raconté le natif de Vitry-sur-Seine aux médias. Je n’ai pas discuté avec lui mais je l’ai salué avec beaucoup de respect.»




Si Adli parle de l’Algérie, c’est que le Bordelais est un joueur binational. Il suscite ainsi les convoitises en France et en Algérie :

«Je ne me prends pas la tête sur ça, assure l’ancien Parisien. L’Algérie a une équipe magnifique et je ne pense pas être au niveau pour l’atteindre. Je n’ai même pas encore 20 matchs en Ligue 1.

Parler d’une sélection avec les A est beaucoup trop tôt. Ce n’est pas le moment d’y penser. Je vais continuer à travailler. Je prendrai les choses quand elles viendront. Je ne suis pas pressé. Je vais prendre mon temps. »

Yacine Adli a fait toutes ses classes en équipe de France, des U16 aux U20.




Mais le milieu de terrain bordelais assurait à l’époque ne pas encore avoir choisi sa future sélection. « Je suis français et algérien, 50-50. C’est une chance de pouvoir jouer pour deux sélections. Il faut qu’on arrête de voir ça comme quelque chose de négatif.




Il faut laisser le libre choix au joueur. La France et l’Algérie sont deux grandes nations, c’est flatteur de savoir qu’il y a un intérêt mais je ne pense pas être prêt pour le niveau international A car c’est très dur.»

Depuis, beaucoup de choses se seraient passées loin des feux de la rampe, et si l’on croit toujours nos sources, Belmadi aurait réussi à convaincre la pépite parisienne d’opter pour les Verts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici