Accueil LES VERTS Équipe nationale : Quatre satisfactions tirées du stage de juin

Équipe nationale : Quatre satisfactions tirées du stage de juin

0
PARTAGER
Équipe nationale : Quatre satisfactions tirées du stage de juin

La précédente fenêtre FIFA a été bénéfique à plus d’un titre pour la sélection algérienne qui en a tiré pas moins de quatre acquis, surtout au regard des circonstances dans lesquelles s’est effectué le retour des Verts à la compétition après ses deux déconvenues en CAN-2022 et aux barrages qualificatifs au Mondial-2022.

La plus importante satisfaction est sans doute cet esprit de la gagne et cette joie de jouer retrouvés. Les protégés de Belmadi sont même revenus assoiffés aux victoires, au moment où ils étaient nombreux à prédire des lendemains difficiles dans la maison de l’EN après les deux déconvenues précitées.

Ce regroupement a vu l’émergence de nouveaux noms et d’autres qui ont eu leur chance après une longue attente. La plupart d’entre eux se sont bien comportés lors de ces trois matches, comme le trio Zorgane-Kadri-Brahimi, auxquels s’ajoutent Tougaï et Touba, qui était l’un des joueurs les plus en vue lors des trois matchs joués, bien qu’il ait débuté sur le banc la deuxième rencontre face à la Tanzanie.




Il ne faut pas non plus ignorer la copie très honnête rendue par l’arrière droit Hakim Zddadka, et l’attaquant Ryad Benayad, ainsi que le gardien Anthony Mandria, tandis qu’ Amoura a confirmé qu’il était capable de bousculer la hiérarchie au niveau du secteur offensif.

En parlant du secteur offensif, ce dernier a fait preuve, lors des trois matches, d’une bonne efficacité, malgré l’absence de noms tels que Bagdad Bounedjah, ainsi qu’Islam Slimani, qui n’a pas marqué lors des deux premiers matches, mais la bande à l’entraîneur Belmadi est parvenu à marquer 6 buts contre l’Ouganda. , la Tanzanie et l’Iran.

Une moisson intéressante qui redonne confiance à l’attaque des Verts qui n’avait inscrit qu’un seul but lors en trois matchs lors de la précédente CAN. Le secteur offensif algérien devrait encore être meilleur à l’avenir, surtout avec le retour d’Andy Delort, cinquième meilleur buteur du championnat de France lors de l’exercice écoulé, et Riyad Mahrez, meilleur buteur de Manchester City, toutes compétitions confondues, au cours du dernier exercice.




La quatrième satisfaction tirée du précédent stage de l’équipe algérienne réside dans le fait que les Fennecs aient réussi à signer deux victoires à l’extérieur. Si le succès contre l’Ouganda est survenu au stade du 5-Juillet, où l’EN n’avait pas joué depuis de nombreuses années, elle a aussi pu s’imposer en déplacement contre la Tanzanie, dans ce qui constitue la première victoire de l’histoire de l’Algérie à Dar Es Salam, en plus de la victoire sur l’Iran dans un pays neutre.

Cela prouve, si besoin est, que les protégés de l’entraîneur Belmadi ont acquis la culture de la victoire à l’extérieur, ce qui est un facteur positif en prévision des échéances à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici