Accueil LES VERTS Équipe nationale : Quatre satisfactions à consolider en Tanzanie

Équipe nationale : Quatre satisfactions à consolider en Tanzanie

0
PARTAGER
Équipe nationale : Quatre satisfactions à consolider en Tanzanie

L’équipe nationa a réalisé un bon départ dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2023, qui sera organisée par la Côte d’Ivoire, après sa victoire, samedi face à l’Ouganda, au stade du 5-Juillet.

Cette victoire survient environ deux mois après le revers subi face au Cameroun à Blida et qui a privé les Verts de participer à la prochaine Coupe du monde 2022 au Qatar. Mais le match contre l’Ouganda a confirmé que les Verts avaient surmonté ce mauvais souvenir, réalisant également quelques gains.

Le premier gain est représenté par le gardien Mustafa Zeghba, qui, bien qu’il n’ait pas reçu beaucoup de ballons dangereux, a réussi à bloquer un penalty, donnant une grande confiance à l’axe de la défense, et envoyant un message fort au gardien titulaire, Rais Ouahab Mbolhi, qui était sur le banc, et il semble qu’il n’aura pas la tâche facile de récupérer son ‘’bien’’.




Le deuxième point positif tiré de ce match est la performance de l’axe défensif qui a fait preuve d’une excellente harmonie et cohésion, notamment avec l’intégration d’Ahmed Touba, qui a confirmé tout le bien qu’on pensait de lui depuis qu’il a été incorporé contre le Cameroun en mars dernier.

Il s’illustre notamment par sa façon de sortir le ballon calmement, en plus de ses interventions en temps opportun. Le troisième point positif concerne le joueur Ramiz Zerrouki, qui a cette fois montré une grande harmonie avec son coéquipier en milieu de terrain Ismaël Bennacer.

Le joueur de Twente (Pays-Bas) a réussi à récupérer de nombreux ballons, et à organiser le jeu prouvant par-là même qu’il méritait amplement la confiance de l’entraîneur Djamel Belmadi, bien que de nombreuses voix réclament la titularisation d’un autre joueur à sa place.




S’agissant du quatrième fruit cueilli de ce match, il est collectif et concerne le retour de la joie de jouer après la victoire face à l’équipe ougandaise. Un rendez-vous que les camarades de l’excellent Belaili ne devaient en aucun cas rater pour tourner définitivement la page de la cruelle élimination face au Cameroun et leur absence de la Coupe du monde du Qatar 2022.

Reste toutefois à capitaliser cet état d’esprit retrouvé dès mercredi face à la Tanzanie à Dar es Salam, pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN-2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici