PARTAGER

S’il y a un jeune algérien qui est en train de faire sensation dans le championnat de Ligue 1 française, c’est bien le latéral gauche d’Angers, Rayan Aït Nouri. Ce dernier épate dans chacune des sorties de son équipe, et ce, pour sa première saison en tant que titulaire avec l’équipe fanion de son club présidé par l’Algérien, Saïd Chaâbane.

Evidemment, du côté de la FAF, l’on commence à accorder un intérêt particulier à ce jeune de 18 ans. Mais au train où vont les choses, l’instance footballistique algérienne risque d’avoir des soucis pour le convaincre de rejoindre la sélection nationale dans un proche avenir.

Pourtant, le père du joueur a tenu à préciser que son fils est un pur algérien. «Il est 100% algérien, même s’il est né en France. Moi qui suis son père, je suis né à Bab El Oued où j’ai passé mon enfance avant de m’exiler en France».




Les propos de papa Ait Nouri se veulent un message en direction de l’entraineur national, Djamel Belmadi, en vue de cocher le nom de l’arrière gauche angevin dans son calepin.

Cela fait suite aux déclarations de Belmadi lors d’une récente conférence de presse lorsqu’il a été interrogé sur ce jeune joueur.

«Aït Nouri, tout comme Aouar et d’autres, nous intéressent bien sûr. Mais il faudra qu’ils affichent eux aussi leurs ambitions pour porter les couleurs nationales, après quoi, tout deviendra simple», avait précisé le driver national.

En tout cas, pour le moment, Aït Nouri, tout comme Aouar, font partie de la sélection de France des moins de 21 ans. Ils ont été à nouveau convoqués pour le prochain stage des Bleuets pour préparer les deux matchs comptant pour les éliminatoires de l’Euro de leur catégorie.




Il faut dire que sans faire de grand bruit, le jeune Aït-Nouri, est en train de se faire son petit chemin en Ligue 1 Conforama. En effet, le joueur en question fait déjà parler de lui en France.

Titularisé à 11 reprises en championnat depuis le début de saison, Rayan Aït-Nouri s’est, à seulement 18 ans, imposé comme un joueur important du SCO Angers.

Plutôt bon défensivement et très à l’aise offensivement, il réalise un sacré début de saison avec les Noir et Blanc. Ainsi, et comme indiqué par L’Équipe, récemment, plusieurs clubs européens, dont le PSG et la Juventus, sont venus aux nouvelles depuis l’entame de la Ligue 1.




S’il n’y a pas encore eu d’offre concrète, le média français a révélé le prix que pourrait coûter la nouvelle coqueluche de Jorge Mendes, un montant situé entre 15 et 20 millions d’euros.

Ainsi, la Fédération algérienne de football va devoir se positionner sur l’arrivée de ce très prometteur jeune joueur en Equipe nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here