Accueil LES VERTS Équipe nationale : Oukidja aura sa chance pour déloger M’Bolhi

Équipe nationale : Oukidja aura sa chance pour déloger M’Bolhi

PARTAGER

L’entraîneur de l’équipe nationale algérienne, Djamel Belmadi, prévoir d’apporter quelques modifications à la composition de son équipe type habituelle lors des deux matches qu’il disputera en mars contre la Zambie et le Botswana, deux rendez-vous sans grand enjeu pour l’équipe nationale déjà qualifiée pour la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun en 2022.

Selon nos informations recueillies auprès de sources proches du staff technique de l’équipe nationale, Belmadi a décidé de reléguer au statut de remplaçant le gardien de but « vétéran » Raïs M’Bolhi, tout en donnant l’opportunité au brillant portier de la Ligue française sous les couleurs du FC Metz, Alexandre Oukidja.




Les mêmes sources ont également affirmé que Belmadi est très impressionné par les niveaux présentés par Oukidja au cours des deux dernières saisons.

D’ailleurs, le coach national est conforté dans son constat par les observateurs et les sites spécialisés qui classent le keeper algérien le meilleur du championnat de France, dépassant même le gardien de but du Paris Saint-Germain, Keylor Navas et le portugais Anthony Lopez, dernier rempart de l’Olympique Lyon.




En revanche, M’Bolhi vient juste de se remettre d’une blessure qui l’a éloignée de la compétition avec son équipe saoudienne d’Al-Ettifaq au cours des deux derniers mois, ce qui risque de lui valoir même sa place dans la liste des 23 en prévision du stage de mars prochain.

Une aubaine donc pour Oukidja afin de prouver sa valeur, lui qui a confié, il y a quelques semaines, qu’il visera une place de titulaire au sein des Verts avec lesquels il avait remporté la CAN-2019 en tant que deuxième portier.




Pour rappel, l’équipe nationale a assuré sa qualification pour le prochain rendez-vous continental, décalé à l’an 2022, où elle défendra son titre qu’elle a remporté en 2019, après avoir gagné 3 matches contre la Zambie, le Botswana et le Zimbabwe, contre un nul face au dernier adversaire suscité.