Accueil LES VERTS Équipe nationale : «Les nouveaux joueurs ont relancé la concurrence»

Équipe nationale : «Les nouveaux joueurs ont relancé la concurrence»

0
PARTAGER
Équipe nationale : «Les nouveaux joueurs ont relancé la concurrence»

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football Djamel Belmadi a indiqué lundi que les sept nouveaux joueurs convoqués pour la fenêtre internationale de juin, marquée par l’entame des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023, avaient « relancé la concurrence », tout en affichant son désir de redistribuer les cartes en vue des prochaines échéances.

«Les nouveaux joueurs étaient très attentifs et appliqués, ils ont pu ramener cette idée de sang neuf qui reste très importante pour moi. Ils apportent un vent de fraîcheur, et font en sorte que personne ne s’endort sur ses lauriers, ça relance la concurrence. Les Amoura et Zorgane d’il y deux ans, ce n’est pas ceux qui sont là aujourd’hui. C’est à travers ce genre de matchs de haut niveau qu’il y a une progression qui se fait crescendo », a indiqué Belmadi dans un entretien accordé à la chaîne YouTube de la Fédération algérienne (FAF).

Belmadi s’exprimait au lendemain du match amical disputé face à l’Iran (2-1) à Doha (Qatar), ce test est venu conclure le stage effectué par la sélection nationale, au cours duquel les « Verts » ont disputé les deux premières journées des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 : à domicile face à l’Ouganda (2-0) et en déplacement face à la Tanzanie (2-0).




Dans l’objectif d’apporter du sang neuf, Belmadi a fait appel à sept nouveaux joueurs : le gardien Anthony Mandrea (Angers SCO/ France), Yanis Hamache (Boavista FC/ Portugal), Akim Zedadka (Clermont Foot 63/ France), Abdelkahar Kadri (Courtrai/ Belgique), Billel Brahimi (OGC Nice/ France), Billel Omrani (CRF Cluj/ Roumanie), et Riyad Benayad (ES Sétif/ Algérie).

 » Sur le plan comptable, nous avons fait le plein avec trois victoires en autant de matchs. La culture de la gagne reste essentielle pour nous. Sur les quatre dernières années, on a concédé peu de défaites, mais certaines ont été dramatiques pour nous », a-t-il ajouté. Et d’enchaîner :  » C’était très important pour nous de bien entamer les qualifications de la CAN-2023.

Ce n’est jamais facile d’aller gagner en déplacement (face à la Tanzanie 2-0, ndlr). Nous avons bouclé notre stage en affrontant une belle équipe d’Iran, habituée à participer à la Coupe du monde, qui est très difficile à manœuvrer. C’était un vrai test pour les nouveaux et pour ceux qui n’avaient pas bénéficié d’un temps de jeu suffisant avec la sélection à l’image de Tougaï et Touba.




Ça me tenait à cœur de les voir à l’œuvre, et surtout les voir grandir et s’affirmer sur les séances d’entraînement. Les nouveaux se sont vite mis à l’évidence qu’ils sont là pour la compétition, pour remporter des matchs et faire en sorte qu’on est une équipe respectée ».

« Je ne cherche pas à mettre des joueurs à la retraite »

Pour Belmadi, les portes de la sélection restent ouvertes, lui qui envisage de faire appel à d’autres éléments en vue des prochaines sorties.  » On n’a pas officiellement de retraités internationaux, je ne cherche pas à mettre des joueurs à la retraite. D’autres éléments vont nous rejoindre probablement. Je suis très clair dans mes choix, l’idée c’est de présenter l’équipe la plus performante pour hisser plus haut le drapeau national.

Tout le monde a envie de rejoindre ce groupe. Je leur ai dit qu’il y a la réalité du haut niveau, qu’il fallait valider cette sélection. S’ils veulent être là en septembre, c’est via les performances et les prestations, et rien d’autre que ça ».  » Je suis très attentif par rapport à l’évolution des joueurs, quand je juge qu’ils sont bons je les lance dans le bain, tout en évitant de leur faire du tort surtout quand ils ne sont pas en possession de tous leurs moyens. On essaye de faire les meilleurs choix possibles », a-t-il souligné.




Le coach national n’a pas caché son appréhension par rapport à la prochaine date Fifa, prévue en septembre prochain, avec au menu la double confrontation face au Niger, comptant pour la 3e et 4e journées des qualifications de la CAN-2023 en Côte d’Ivoire (23 juin-23 juillet).

« Ces intersaisons sont toujours compliquées à gérer, il y a des dates Fifa qui arrivent très tôt dans la saison. Les deux prochaines journées des qualifications de la CAN-2023 seront décisives pour valider notre billet pour la phase finale. On fera en sorte de sceller notre qualification en septembre face au Niger. Nous serons au début de la saison, c’est difficile à gérer, J’ai dit aux joueurs de prendre rapidement les décisions concernant leur avenir et démarrer ensuite le championnat pour arriver prêts en septembre ». Enfin, Belmadi s’est dit « honoré » de battre le record de longévité sur le banc du « Club Algérie », lui qui va boucler en août prochain quatre ans avec les « Verts ».

« S’inscrire dans la durée avec mon pays est quelque chose d’extraordinaire, c’est plus qu’un honneur, j’espère qu’il y aura d’autres sélectionneurs derrière qui battront ce record de longévité, ce sera synonyme de résultats et de stabilité, très importants dans le football, ça voudra dire que l’Algérie sera gagnante. C’est une grosse satisfaction pour moi, je profite de l’occasion de remercier les joueurs », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici