Accueil LES VERTS Équipe nationale : Mandi et Touba dans leurs petits souliers

Équipe nationale : Mandi et Touba dans leurs petits souliers

0
PARTAGER
Équipe nationale : Mandi et Touba dans leurs petits souliers

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, devra trouver des problèmes pour composer sa charnière centrale défensive lors des deux prochains matchs amicaux en fin septembre en cours contre la Guinée et le Nigéria à Oran, car les deux éléments sur lesquels il table énormément dans ce secteur de la défense souffrent d’un manque en temps de jeu au sein de leurs clubs respectifs.

On fait allusion à Aissa Mandi et Ahmed Touba. Le premier bien qu’il grappille du temps de jeu en Conférence League UEFA où son équipe Villeréal FC s’est qualifiée à la phase de poules, il est toutefois  privé de compétition une fois que son équipe joue les matchs de la Liga.

Et là, on revient un peu en arrière. Lors de sa conférence de presse animée après le match amical disputé à Doha face à l’Iran, Djamel Belmadi avait justement évoqué le cas Aissa Mandi qu’il avait libéré avant la fin du stage pour profiter de jours de vacances supplémentaires.

Mais dans l’esprit du coach national, c’était pour autre chose, comme il l’expliquait d’ailleurs : «Il est certain qu’il va commencer la phase de la pré-saison avec Villeréal FC bientôt, ou peut-être avec une autre équipe. Il cherche du temps de jeu, il vous le dira lui-même. ».

C’est dire que Belmadi espérait que son expérimenté défenseur axial change de club afin d’élever son temps de jeu. Cela ne s’est pas réalisé à cause en partie de l’échec du transfert de  son concurrent direct Pau Torres vers Tottenham. 

Mandi pourrait ainsi regretter de n’avoir pas pris en considération le conseil de Djamel Belmadi, qui désirait le voir signer dans une équipe qui lui garantit un statut de titulaire. On se pose la question qu’après l’avoir soutenu la saison passée, alors qu’il ne jouait pas dans le club espagnol, Djamel Belmadi comptera-t-il toujours sur lui ?

Concernant Touba, qui a brillé lors des dernières sorties des Verts, le changement de club cet été n’a pas, pour l’heure, bénéfique pour lui. Arrivé à Basaksehir (Turquie) lors de l’intersaison, il  a été relégué au banc des remplaçants.

Le fougueux défenseur algérien ne rentre plus dans les plans de l’entraîneur Emre Belozoglu. Certains pensent que Touba serait victime de représailles après sa décision de boycotter le voyage à Tel-Aviv le mois passé pour un match de Conference League UEFA.

Car comment se fait-il que le club turc a fait des pieds et des mains pour le recruter cette intersaison ! Ahmed Touba avait déclaré, lors de son recrutement, qu’il vient à Basaksehir pour apporter un plus à l’équipe.

Aujourd’hui, il se contente de suivre les rencontres du banc de touche. On imagine que l’enfant de Biskra serait très déçu, d’autant que son objectif est de gagner un statut de titulaire en EN. Il se retrouve malgré lui à courir pour une place dans le onze rentrant dans son nouveau club.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici