Accueil CAN-2021 Équipe nationale : Mahrez, la grosse déception de la CAN

Équipe nationale : Mahrez, la grosse déception de la CAN

0
PARTAGER
Équipe nationale : Mahrez, la grosse déception de la CAN

Qui l’aurait cru. Riyad Mahrez, l’une des stars de la CAN camerounaise vers laquelle tous les regards étaient braqués, quitte l’épreuve la tête basse. En tout cas, cette 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations Cameroun 2021 a été un échec total pour Riyad Mahrez.

C’est la première fois d’ailleurs que le joueur de Manchester City échoue à inscrire le moindre but dans une phase finale de l’épreuve continentale, lui qui en compte jusque-là six réalisations, soit la meilleure moisson dans l’histoire du football algérien avec Lakhdar Belloumi.




La vedette algérienne, qui était très attendue pour mener à bon port les Fennecs dans la compétition, a failli à sa mission. Terrible désillusion pour Mahrez dans cette CAN Cameroun 2021. Deux ans après ses exploits lors de la CAN 2019 avec l’Algérie, l’ailier algérien n’est vraiment pas resté sur ce cap pour cette édition 2021 de CAN.

Le joueur de 30 ans avait eu l’opportunité de trembler les filets, ne serait-ce qu’une fois mercredi dernier lors de la défaite par 3-1 des Fennecs face aux Éléphants de la Côte d’Ivoire pour le compte de la 3e journée dans le Groupe E. Mais il a manqué son pénalty à l’heure du jeu. «On n’a pas été au niveau, moi le premier. J’assume, c’est ma pleine responsabilité, voilà c’est le football. Le peuple le sait très bien, on fait tout pour eux, on est très déçus pour eux, on est tous désolés pour le peuple», a-t-il affirmé en zone mixte après la déroute des Fennecs face aux Éléphants.




L’Algérie qui a terminé dernier du Groupe E avec seulement 1 point, est éliminée de la compétition et repartie chez elle avec un Mahrez qui serait en train de nouer beaucoup de regrets. Sur le terrain, la responsabilité de la contre-performance de l’Algérie incombe en grande partie au Fennec, puisqu’il était désigné pour conduire l’équipe d’Algérie championne en titre à un doublé historique en Coupe d’Afrique.

«On a gagné, là on perd, on était sur le toit de l’Afrique, maintenant, on est en bas. À nous de remonter la pente. Ça va vite, c’est le football, j’avance, on avance, on reviendra plus fort inchallah.», a-t-il poursuivi. La lutte continue pour Riyad Mahrez, même si la l’élimination de l’Algérie demeurera toujours dans un coin de sa tête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici