Accueil LES VERTS Équipe nationale : L’heure du retour en sélection a sonné pour Sofiane...

Équipe nationale : L’heure du retour en sélection a sonné pour Sofiane Feghouli

0
PARTAGER

Récemment, l’ancien entraineur national, et néo coach de l’ESS, Abdelhak Benchikha, a estimé que les mauvais résultats de la sélection algérienne depuis environ une année et demie, sont dus, entre autres, à la baisse de régime des cadres des Verts au sein de leurs clubs respectifs. C’est le cas de le dire du reste pour Sofiane Feghouli, auteur la saison passée d’un passage raté à West Ham, et ce, pour sa première expérience en Angleterre.

Voyant d’ailleurs qu’il n’allait pas intégrer les plans de son coach, Feghouli a choisi de changer d’air en optant pour un autre championnat, celui de la Turquie. Il faut dire qu’au vu de ses prestations sous les couleurs de Galatasaray Spor Kulübü, notamment au cours des dernières semaines, le joueur est en train tout simplement de renaître à Istanbul.

De quoi donc permettre à Feghouli, qui possédait, il y a deux saisons, le statut de vice-capitaine des Fennecs, à ambitionner à revenir en équipe nationale, de laquelle il a été de nouveau écarté après l’arrivée de Rabah Madjer aux commandes techniques.

Une chose est sûre : la longue traversée du désert que vient de traverser l’ancien milieu offensif de Valence, n’a pas eu raison du mental du joueur algérien, décidé à rebondir et sa nouvelle aventure dans le football turc lui a permis de s’épanouir et de retrouver la joie de jouer.

En quelques matches seulement, Feghouli fait partie des patrons de l’équipe stambouliote. Il faut dire que ce statut n’est guère usurpé puisque l’international algérien réalise d’excellentes prestations à chaque fois qu’il est aligné par ses entraîneurs, le Croate Igor Tudor avant son limogeage, et son successeur le Turc Fatih Terim.

Pourtant, Feghouli avait également débuté la saison sur le flanc puisqu’il avait rejoint l’équipe phare du Bosphore en étant blessé. Malgré cela, ses dirigeants et son entraîneur Tudor n’ont jamais douté de lui et ont cru à fond en les capacités de l’international algérien. La suite leur a donné raison puisque Feghouli pèse énormément sur le jeu de l’équipe et ses résultats.

Le week-end passé et pour la première de Fatih Terim sur le banc de touche de Galatasaray, Feghouli a été l’un des principaux artisans de la victoire des siens devant le club de Goztepe où évolue son compatriote, Nabil Ghilas.

Incontestablement, Feghouli était l’un des meilleurs sur le terrain où il a réalisé un match plein surtout sur le plan offensif. Il encore prouvé, si besoin est, qu’il faudra encore compter sur lui et qu’il est donc toujours un joueur utile et son retour en sélection nationale s’impose.

D’ailleurs, les chiffres plaident pour lui, sachant qu’il cumule environ 700 minutes de jeu en 8 rencontres seulement, soit plus de la moitié du temps de jeu qu’il a eue la saison dernière avec West Ham. En 7 matches de championnat de Süper Lig, Feghouli a offert trois passes décisives et a inscrit 3 buts. Reste à savoir quel sera l’avis du sélectionneur, Rabah Madjer, sachant que le courant ne passe pas entre les deux hommes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici