PARTAGER

L’international algérien, Zineddine Ferhat, a joué son premier match en Ligue 1 française après trois saisons passées en Ligue 2. Pour son baptême du feu sous les couleurs du nouveau promu, Nîmes, l’ancien usmiste a reçu avec ses coéquipiers une raclée contre le géant français, le Paris Saint-Germain.

Une défaite sur le score de 3-0 qui était somme toute attendue, étant donné que le rapport de force était largement en faveur des Parisiens qui dominent de la tête et des épaules le championnat français depuis plusieurs années.




Néanmoins, l’international algérien peut se targuer d’avoir été le meilleur joueur de son équipe, selon des notes attribuées par un site spécialisé, sauvant ainsi la mise au moment où son équipe s’était déplacée à Paris pour défendre. L’enfant de Bordj Menaïel a eu pour l’occasion deux actions intéressantes, tout d’abord en première période lorsqu’il a servi son attaquant Ripart d’un centre tendu mais ce dernier a mis le ballon au dessus de la barre à la 40e minute de jeu.

L’ancien de l’USM Alger a aussi mené une belle action en deuxième période lorsqu’il a offert une belle passe dans la surface mais Ripart une nouvelle fois met le ballon hors du cadre. Le joueur de 27 ans qui a rejoint les «Crocos» cette saison seulement était malheureusement fautif sur le deuxième but inscrit par Mbappe lorsqu’il a laissé le passeur décisif Bernat derrière son dos.




Score final 3-0 pour le PSG et des débuts compliqués pour Nîmes qui doit se renforcer pour espérer rester en Ligue 1 la saison prochaine.

Interrogé après cette défaite, le milieu de terrain offensif algérien a exprimé son envie de retrouver l’Équipe nationale. «Mon objectif premier cette saison, malgré la concurrence de grands joueurs à mon poste, c’est de revenir en sélection. Pour cela je dois faire une bonne saison avec Nîmes et convaincre le sélectionneur Djamel Belmadi».




En fin de contrat avec le Havre, l’ancien joueur de l’USM Alger a rejoint Nîmes cet été. Aligné sur le flanc droit, le numéro 10 Nîmois a joué l’intégralité du temps de la partie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here