Accueil LES VERTS Equipe nationale : Deux victoires et beaucoup d’enseignements

Equipe nationale : Deux victoires et beaucoup d’enseignements

0
PARTAGER

Sans réaliser de grosses prestations, l’équipe nationale, a assuré l’essentiel en décrochant deux victoires en amical face à la Mauritanie (4-1) et au Mali (1-0), égalant le record africain d’invincibilité détenu jusque-là par la Côte d’Ivoire depuis 2013 (26 matchs), en attendant un dernier test révélateur contre la Tunisie, vendredi au stade Hamadi-Agrebi de Radès (20h30).

Pour ces deux rencontres de préparation, le coach national Djamel Belmadi a effectué une revue d’effectif, en donnant du tempe de jeu à certains éléments, dont il s’agit de leur première apparition, à l’image du défenseur central du RKC Waalwijk (Div.1/ Belgique) Ahmed Touba.

Pour un coup d’essai ce fut un coup de maître. Lors du premier test face à la Mauritanie, Belmadi a aligné un onze complétement remanié, avec une charnière centrale inédite, composée de Touba et Bedrane.




Les deux éléments ont réussi à tirer leur épingle du jeu pour leur première titularisation, même si la défense algérienne n’a pas été trop sollicitée, face à une équipe mauritanienne qui a sombré en seconde période.

Avec désormais plus de choix en défense, Belmadi tient en main deux joueurs capables de remplacer à tout moment les deux habituels titulaires dans l’axe central : Aissa Mandi et Djamel Benlamri, ces deux éléments allaient retrouver leur place dimanche face au Mali.

Au milieu de terrain, Belmadi a eu l’embarras du choix, même si face au Mali il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir l’entrejeu des « Verts » retrouver plus de stabilité, avec la sortie de Hicham Boudaoui, qui a permis au néo-international Ramiz Zerrouki de se libérer, après une première période amorphe. Le sociétaire du FC Twente (Pays-Bas) venait de signer sa quatrième sélection avec les « Verts ».




« Je cherche toujours la victoire. Sur le premier match, il y a eu des nouveaux qui m’ont montré que je peux compter sur eux. Quant à ce deuxième match face au Mali, on a réussi à résoudre les problèmes que l’adversaire nous a posés. C’est un motif de satisfaction », a réagi Belmadi, qui s’est montré satisfait des deux matchs livrés jusque-là en attendant la grande explication face à la Tunisie, deuxième meilleure équipe sur le plan continental, selon le dernier classement de la Fédération internationale (Fifa).

Le record africain passe par Radès

Invaincue depuis le 18 novembre 2018, et la victoire décrochée à Lomé face au Togo (4-1), en qualifications de la CAN-2019, l’équipe nationale a traversé depuis une période exceptionnelle, remportant au passage le trophée continental en Egypte, en arrivant à égaler le record africain d’invincibilité.




Pour entrer un peu plus dans l’histoire du football continental, l’Algérie n’est désormais qu’à un seul match pour battre le record des « Eléphants », mais cela passera inéluctablement par un bon résultat vendredi face aux « Aigles de Carthage ».

Une victoire, ou à défaut un match nul, permettra non seulement aux « Verts » d’effacer des tablettes « la marque » des Ivoiriens, mais surtout préserver la dynamique, enclenchée depuis l’arrivée à la barre technique de Djamel Belmadi. Un éventuel ascendant psychologique non négligeable en vue du début du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, reporté de juin à septembre en raison de la pandémie du Covid-19.




« Je connais cette équipe de Tunisie, ils savent qu’on la connaît. C’est une équipe qui a beaucoup d’expérience, avec des joueurs habitués à l’Afrique et qui savent gérer les matchs. Ces rendez-vous amicaux sont loin d’être sans enjeu pour moi, puisqu’il seront déterminants pour le prochain classement de la Fifa. Notre objectif est de préserver notre position dans le Top 5 continental, pour pouvoir disputer un éventuel match (retour) des barrages du Mondial 2022 chez nous », a souligné Belmadi.

En vue de cet ultime test, Belmadi va aligner son équipe type, avec notamment le retour sur le côté droit de Youcef Atal et du milieu offensif Sofiane Feghouli, ménagés face au Mali.




Les Tunisiens, dirigés sur le banc par Mondher Kebaier, se sont imposés difficilement samedi à Tunis face à la RD Congo (1-0), pour leur premier match amical, en attendant d’affronter l’Algérie (11 juin) et le Mali (15 juin).

Ces rencontres amicales s’inscrivent dans le cadre de la préparation des « Verts » en prévision du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar-2022, dont le coup d’envoi a été reporté de juin à septembre prochain, en raison de la pandémie de Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici