Accueil LES VERTS Équipe nationale : Benrahma a-t-il laissé passer sa chance ?

Équipe nationale : Benrahma a-t-il laissé passer sa chance ?

0
PARTAGER
Équipe nationale : Benrahma a-t-il laissé passer sa chance ?

L’inefficacité qui a marqué les prestations de la sélection nationale lors de la CAN a poussé l’entraineur national, Djamel Belmadi, à opérer des changements offensifs à chaque rencontre.

Et dans l’espoir d’y remédier, le coach national a opté pour deux schémas et des joueurs à de nombreux postes. Parmi les changements opérés à l’occasion de la troisième rencontre face à la Côte d’Ivoire, on peut citer la titularisation de Benrahma pour la première fois dans cette épreuve.

Le driver national a préféré le joueur de West Ham sur Brahimi, tout en alignant l’habituel ailier gauche des Verts, Youcef Belaïli derrière l’avant-centre Bounedjah. On sait tous que les stats de Benrahma avec le maillot national sont peu reluisantes depuis sa toute première sélection en 2015 sous les ordres de Gourcuff.



Belmadi a tenté le tout pour le tout en espérant avoir raison, mais encore une fois, ça n’a pas marché. Benrahma devait pourtant se saisir de cette énième chance que lui a accordée Belmadi pour s’imposer enfin en sélection, sauf qu’il est complètement passé à côté. Aligné sur le côté gauche, dans sa position préférée, il n’a pas été bon.

D’ailleurs, Belmadi n’a pas tardé à le faire sortir. Il a joué une toute petite mi-temps sans montrer quoi que ce soit. Un triste constat pour un joueur pourtant très doué, qui s’est vite adapté au jeu anglais et à son engagement physique légendaire, mais qui a eu du mal à s’imposer ailleurs, en sélection, que ce soit sur de belles pelouses ou même des pelouses comme celle de Japoma, où la circulation du ballon n’était pas bonne.



Benrahma, qui a débuté cette CAN dans son statut habituel de doublure, s’est retrouvé dans une situation plus compliquée après le retour de Brahimi chez les A. Les deux jouent sur le même côté au même titre que Belaili, avec des options en plus pour l’Oranais et le joueur d’Al Rayane, capables d’évoluer en position axiale.

Cette situation n’est pas pour aider Benrahma à l’avenir, d’autant plus qu’il a manqué la énième occasion accordée par Belmadi pour se racheter. Comme l’EN n’a pas donné satisfaction à la CAN et que le changement est désormais inévitable, le joueur de West Ham pourrait faire partie des éléments à écarter dès le rendez-vous de mars, laisse-t-on entendre dans les milieux des Verts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici