Accueil CAN-2021 Équipe nationale : Belmadi et ses joueurs y croient

Équipe nationale : Belmadi et ses joueurs y croient

1
PARTAGER
Équipe nationale : Belmadi et ses joueurs y croient

Il est vrai que la mission de la sélection nationale sera compliquée aujourd’hui contre la Côte d’Ivoire dans un match qui déterminera son avenir dans l’actuelle CAN camerounaise, mais les Verts savent qu’ils n’ont pas d’autre choix que de s’imposer lors de cette dernière sortie de la phase de poules. Pour le coach Belmadi et ses joueurs, la Côte d’Ivoire ne leur fait pas peur.

«Nous devons y croire. La Côte d’Ivoire est une grosse équipe, mais elle ne sera pas insurmontable. Nous allons nous préparer et nous remettre vite au travail. J’ai dit aux joueurs que j’allais m’occuper du reste. Ils doivent juste se concentrer sur le football.




La Côte d’Ivoire est une bonne équipe avec de grosses individualités. Nous avons pris un point en deux matches, personne ne s’attendait à cela. Je peux vous assurer une chose, nous n’accepterons pas l’élimination sans tout donner. Tant que je ne suis pas mort, je vais y croire. Je leur ai rappelé 2018.

Ils étaient tous là. Qu’est-ce qui était plus difficile ? Se relever à ce moment-là ou maintenant après trois ans de travail ?», tels sont les mots forts du coach des Verts qu’il ne cesse de répéter à ses troupes, histoire de les galvaniser avant le fatidique rendez- vous de cette fin d’après midi.




Mais Belmadi est conscient également de la nécessité d’opérer des changements au sein de son onze de départ. Déjà, le milieu de terrain, qui n’a pas été bon lors des deux premiers matchs, verra le retour de Zerrouki, un retour qui devrait être très bénéfique pour notre sélection au vu du poids de ce joueur dans l’entre-jeu algérien. Titulaire face au Ghana en amical, disputé à Doha, Zerrouki a énormément manqué aux Verts durant cette CAN.

En revanche, l’attaquant Adam Ounas, également absent depuis le début de la compétition, est toujours dans une course contre la montre pour retrouver sa forme, alors que le défenseur central, Djamel Benlamri, est parti pour manquer à cette rencontre. Mais le retour à l’entraînement de Bedrane, qui s’est remis de sa blessure contractée lors du premier match contre la Sierra Léone, rassure le driver national.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici