Accueil LES VERTS Équipe nationale : Belkebla et Bentaleb, la résurrection…

Équipe nationale : Belkebla et Bentaleb, la résurrection…

0
PARTAGER
Équipe nationale : Belkebla et Bentaleb, la résurrection…

Peu avant le début du prochain stage de la sélection algérienne, dont le coup d’envoi sera donné le 19 septembre en cours, et au cours duquel les Verts disputeront deux matchs amicaux contre la Guinée et le Nigéria à Oran, l’entraîneur national, Djamel Belmadi, émet des soucis concernant l’état de forme de certains joueurs évoluant à l’étranger.

Et pour cause, ces joueurs sont soit loin de leur niveau optimal, soit ils manquent sensiblement de temps de jeu avec leurs clubs respectifs.

En revanche, deux éléments sont en train de retrouver la plénitude de leurs moyens depuis le début de cet exercice, postulant sérieusement à un retour en sélection de laquelle ils sont écartés depuis un bon bout de temps.

Les milieux de terrain Haris Belkebla et Nabil Bentaleb, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, sont d’ailleurs les principales satisfactions algériennes sur les terrains européens, depuis l’entame de la saison en cours. Et comme l’équipe nationale a des soucis dans l’entrejeu, d’aucuns estiment que le retour au premier plan des deux joueurs est tombé à point nommé.

Belkebla et Bentaleb ont confirmé la belle forme qu’ils affichent lors de la précédente journée du championnat de France avec respectivement Brest et Angers. La publication française spécialisée,

L’Equipe a d’ailleurs salué le bon niveau des deux joueurs algériens lors de leur dernier match avec leurs clubs en Ligue française, où Harris a été récompensé par une note de 7/10 contre le Paris Saint-Germain, tandis que Nabil Bentaleb en a pris 6/10.

Pour les observateurs, la résurrection de ce tandem donne une option supplémentaire pour l’entraîneur national, Djamel Belmadi, en milieu de terrain, et pourquoi pas revenir à son système adopté lors de la CAN-2019 qui lui avait permis de triompher, en plus de rester invaincu 35 matches.

Reste à savoir si le coach national va rappeler les deux joueurs, sachant que pour Bentaleb, qui revient d’une longue traversée du désert, il n’a plus porté les couleurs nationales depuis 2018, lui qui compte une participation au Mondial2014 alors qu’il avait seulement 20 ans à l’époque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici