Accueil LES VERTS Équipe nationale : Amoura digne successeur de Slimani

Équipe nationale : Amoura digne successeur de Slimani

0
PARTAGER
Équipe nationale : Amoura digne successeur de Slimani

A l’issue de la sortie prématurée des Verts de la précédente CAN, ils étaient nombreux à critiquer l’entraineur national, Djamel Belmadi, pour n’avoir pas aligné certains joueurs, surtout que les titulaires habituels étaient loin de leur forme optimale.

C’est surtout le nom de Mohamed Amoura, l’ex-buteur de l’ESS qui évolue à Lugano (Suisse) depuis le début de l’exercice en cours, qui revenait le plus. Interrogé au sujet du natif de Jijel, Belmadi a réagi avec un point d’énervement, en répliquant que le joueur était encore jeune, et qu’il devait gravir les échelons graduellement.

Une réaction qui n’a pas plu à nombreux observateurs, et Amoura va se retrouver en dehors de la liste des Verts quelques semaines plus tard à l’occasion de la double confrontation contre le Cameroun pour le compte des barrages qualificatifs pour le Mondial.




Trois mois ou presque après la cruelle élimination face aux Lions indomptables, le jeune attaquant de 21 ans retrouve les Verts. Son retour a coïncidé avec la convocation pour la première fois de pas moins de sept nouveaux éléments.

Incorporé en deuxième mi-temps des trois matchs face à l’Ouganda, la Tanzanie et l’Iran, Amoura a réussi à inscrire deux buts. Une moisson très intéressante pour un joueur qui a tout le temps prouvé avoir un sens du but impressionnant.

On se rappelle d’ailleurs que lors de son seul match avec la sélection nationale A’ contre le Libéria au nouveau stade d’Oran en juin 2021, Amoura avait réalisé un quadruplé. De quoi faire augmenter sa cote auprès des amoureux des Verts. Sa performance ce jour-là lui a également permis d’accroître ses chances d’embrasser une carrière professionnelle en Europe.




Il ne va pas aussi tarder à réaliser son rêve, même s’il a rejoint une modeste formation suisse. Mais le choix du joueur s’est avéré judicieux, puisqu’à Lugano, il n’a pas brûlé les étapes, en se donnant un temps d’adaptation avec le monde du professionnalisme européen.

En frappant à deux reprises en l’espace de cinq jours sous le maillot des Verts, d’aucuns prédisent une carrière prolifique en buts pour Amoura. Vu son jeune âge, et vu sa remarquable efficacité dont il fait preuve souvent, il est tout simplement le mieux indiqué pour battre le record de Slimani, auteur de 40 buts avec la sélection nationale et qui ont fait de lui, jusque-là, le buteur historique des Fennecs, après avoir détrôné un certain Abdelhafid Tasfaout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici