Accueil LES VERTS Équipe nationale A’ : Le wali d’Oran fausse les plans de Bougherra

Équipe nationale A’ : Le wali d’Oran fausse les plans de Bougherra

0
PARTAGER
Équipe nationale A' : Le wali d’Oran fausse les plans de Bougherra

L’entraineur de la sélection nationale A’, Madjid Bougherra, n’est pas au bout de ses peines. Déjà, l’homme n’arrive pas à avoir l’occasion de multiplier les stages au profit des siens en prévision du championnat d’Afrique des joueurs locaux prévu en janvier prochain en Algérie en raison de la programmation chargée du championnat.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, son vœu de disputer au nouveau stade d’Oran les rencontres de son équipe dans le cadre du tournoi international que la FAF a décidé de programmer en début juin prochain risque de ne pas être exaucé.

Et pour cause, le wali d’Oran a émis une fin de non recevoir à la demande de la FAF de programmer au nouveau stade de la capitale de l’Ouest une partie des rencontres de ce tournoi qui devrait regrouper quatre sélections.




Raison invoquée : la pelouse du stade en question, qui accueillera le 4 juin prochain la première sortie de la sélection nationale A dans le cadre des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations2023 en Côte d’Ivoire, a besoin d’être préservée en prévision de la cérémonie d’ouverture de la 19e édition des jeux méditerranéens qu’elle va accueillir le 25 juin prochain.

Le véto du wali d’Oran fausse complètement les plans de la FAF qui avait prévu de faire disputer les rencontres du tournoi en question au nouveau stade de 40 000 places, ainsi que celui de Sig, une très belle enceinte footballistique nouvellement construire d’une capacité d’accueil de 20 000 places et qui est également concernée par le tournoi de football dans le cadre des Jeux méditerranéens.




Pour rappel, outre l’Algérie, le tournoi que la FAF s’apprête à organiser regroupera également les sélections des joueurs locaux du Sénégal, RD Congo et Mali.

Mais pour ce dernier pays, il semble que sa fédération de football s’est excusée de ne pas pouvoir répondre positivement à l’invitation de son homologue algérienne.

Des démarches sont alors entreprises en direction de la fédération du Niger pour inviter sa sélection afin de pallier à l’absence des Maliens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici